Fougères: leurs genres et noms

Les fougères sont appelées plantes appartenant au département des plantes vasculaires. Ils sont un échantillon de la flore ancienne, car leurs ancêtres sont apparus sur Terre il y a 400 millions d'années au Dévonien. À cette époque, ils étaient énormes et régnaient sur la planète.

Il a un aspect facilement reconnaissable. Au même moment, ils comptent environ 10 000 espèces et noms. Dans ce cas, ils peuvent avoir des tailles, des caractéristiques structurelles ou des cycles de vie très différents.

Description des fougères

De par sa structure, les fougères s'adaptent bien à l'environnement, aiment l'humidité. Comme ils se multiplient, ils rejettent un grand nombre de spores, puis ils poussent presque partout. Où grandir:

  1. Dans les bois, où ils se sentent bien.
  2. Dans le marais
  3. Dans l'eau
  4. Sur les pentes de la montagne.
  5. Dans les déserts

Les habitants de l'été et les villageois le trouvent souvent sur leurs parcelles, où ils le combattent comme une mauvaise herbe. La vue sur la forêt est intéressante car elle pousse non seulement au sol, mais aussi sur les branches et les troncs d’arbres. Il convient de noter que cette plante, qui peut être à la fois herbe et arbuste.

Cette plante est intéressante en ce sens que, si la plupart des autres représentants de la flore se reproduisent par graines, sa propagation se fait à l'aide de spores qui mûrissent sur la partie inférieure des feuilles.

Les fougères forestières occupent une place particulière dans la mythologie slave. Depuis l'Antiquité, on croyait que la nuit d'Ivan Kupala, il s'épanouissait un instant.

Celui qui réussit à briser une fleur pourra trouver un trésor, acquérir le don de la clairvoyance et connaître les secrets du monde. Mais en réalité, la plante ne s’épanouit jamais, car elle se multiplie autrement.

De plus, certaines espèces peuvent être consommées. D'autres plantes de ce département sont au contraire toxiques. Ils peuvent être considérés comme des plantes d'intérieur. Le bois est utilisé dans certains pays comme matériau de construction.

Les fougères anciennes ont servi de matières premières dans la formation du charbon, devenant un acteur du cycle du carbone sur la planète.

Quelle est la structure des plantes?

La fougère n'a pratiquement pas de racine, c'est-à-dire une tige qui croît horizontalement, d'où sortent les racines subordonnées. A partir des bourgeons du rhizome poussent des feuilles - vayi, ayant une structure très complexe.

Vayi ne peut pas être appelé feuilles ordinaires, mais plutôt leur prototype, qui est un système de branches attachées au pétiole, qui sont au même niveau. En botanique, vayi s'appelle un avion.

Vailles remplit deux fonctions importantes. Ils participent au processus de photosynthèse et, sur leur face inférieure, la maturation des spores se fait à l'aide de laquelle les plantes se multiplient.

La fonction de base est assurée par la tige des tiges. Les fougères n'ont pas de cambium, elles ont donc peu de force et n'ont pas de cernes annuels. Les tissus conducteurs ne sont pas aussi développés que les plants de semences.

Il convient de noter que la structure dépend fortement de l'espèce. Il y a de petites plantes herbeuses qui peuvent se perdre sur le fond des autres habitants de la terre, mais il y a de grandes fougères qui ressemblent à des arbres.

Ainsi, les plantes de la famille des cynates, qui poussent sous les tropiques, peuvent atteindre 20 mètres. Le plexus rigide des racines accessoires forme le tronc de l'arbre, l'empêchant de tomber.

Dans les plantes aquatiques, le rhizome peut atteindre une longueur de 1 mètre et la partie hors-eau ne doit pas dépasser 20 centimètres de hauteur.

Méthodes de reproduction

La caractéristique la plus caractéristique qui distingue cette plante du fond des autres est la reproduction. Il peut le faire à l'aide d'arguments, de manière végétative et sexuelle.

La reproduction est la suivante. Les sporophylles se développent dans la partie inférieure de la feuille. Lorsque les spores atteignent le sol, elles produisent des germes, c'est-à-dire des gamétophytes bisexuels.

Les germes sont des plaques de dimensions non supérieures à 1 centimètre, à la surface desquelles se trouvent les organes génitaux. Après la fécondation, un zygote se forme à partir duquel une nouvelle plante pousse.

Généralement, les fougères se distinguent par deux cycles de vie: asexuée, représentée par les sporophytes, et sexuelle, dans laquelle les gamétophytes se développent. La plupart des plantes sont des sporophytes.

Les sporophytes peuvent se propager de manière végétative. Si les feuilles reposent sur le sol, elles peuvent alors développer une nouvelle plante.

Types et classification

Il existe aujourd'hui des milliers d'espèces, 300 genres et 8 sous-classes. Trois sous-classes sont considérées comme éteintes. Parmi les autres plantes de fougère, on peut citer:

  • Le maratti
  • Raifort.
  • De vraies fougères.
  • Marsilievye.
  • Salvinium.

Ancien

Le raifort est considéré comme le plus ancien et le plus primitif. En apparence, ils sont significativement différents de leurs homologues. Ainsi, un homme ordinaire n'a qu'une seule feuille, qui est une plaque intégrale, divisée en parties stériles et sporifères.

Le raifort est unique en ce qu’il a des rudiments de cambium et de tissus conducteurs secondaires. Comme une ou deux feuilles se forment chaque année, l'âge de la plante peut être déterminé à partir du nombre de cicatrices sur le rhizome.

Les spécimens de forêts trouvés accidentellement peuvent durer plusieurs dizaines d'années. Cette petite plante n'est donc pas plus jeune que les arbres environnants. Les dimensions des piqueuses sont petites, en moyenne leur hauteur est de 20 centimètres.

Les fougères Marattia sont également un groupe de plantes anciennes. Une fois qu'ils ont habité la planète entière, leur nombre diminue maintenant. Des échantillons modernes de cette sous-classe peuvent être trouvés dans les forêts tropicales humides. Les vayi de la marattia poussent en deux rangées et atteignent 6 mètres de long.

De vraies fougères

C'est la sous-classe la plus nombreuse. Ils poussent partout: dans les déserts, les forêts, sous les tropiques, sur les pentes pierreuses. Celles-ci peuvent être à la fois des plantes herbacées et des plantes ligneuses.

De cette classe, les espèces les plus communes sont les multiflores. En Russie, ils poussent souvent dans les forêts, préférant l'ombre, bien que certains représentants se soient adaptés à la vie dans des endroits lumineux avec un manque d'humidité.

Sur les dépôts rocheux, le naturaliste débutant peut trouver le puzyrnik fragile. Ceci est une plante courte avec des feuilles minces. C'est très toxique.

Dans les forêts ombragées, les épicéas ou sur les rives des fleuves, l'autruche ordinaire se développe. Il a clairement séparé les feuilles végétatives et sporifères. Le rhizome est utilisé en médecine traditionnelle comme anthelminthique.

Dans les forêts de feuillus et de conifères du sol humide, le bouclier mâle se développe. Il a un rhizome toxique, cependant, la phylmocine qu'il contient est utilisée en médecine.

Le chaton féminin est très répandu en Russie. Il a de grandes feuilles, atteignant une longueur d'un mètre. Il pousse dans toutes les forêts, il est utilisé comme plante ornementale par les paysagistes.

Dans les forêts de pins pousse un aigle ordinaire. Cette plante a des dimensions considérables. En raison de la présence de protéines et d'amidon dans les feuilles, les jeunes plants sont consommés après la transformation. L'odeur particulière des feuilles effraie les insectes.

Le rhizome de l'aigle est lavé avec de l'eau. En cas de besoin, il peut être utilisé comme savon. Une caractéristique désagréable de l'aigle ordinaire est qu'il se propage très rapidement et, lorsqu'il est utilisé dans le jardin ou dans le parc, la croissance de la plante doit être limitée.

L'eau

Marsilievye et salvinium - plantes aquatiques. Ils collent au fond ou flottent à la surface de l'eau.

Salvinia flottant pousse dans les eaux d'Afrique, d'Asie et du sud de l'Europe. Il est cultivé comme plante d'aquarium. Marsilievye ressemble extérieurement à un trèfle, certaines espèces sont considérées comestibles.

La fougère est une plante inhabituelle. Il a une histoire ancienne, est très différent des autres habitants de la flore terrestre. Mais bon nombre d’entre elles ont un aspect attrayant, de sorte qu’elles sont utilisées avec plaisir par les fleuristes lors de la composition des bouquets et des concepteurs lors de la conception d’un jardin.

Les espèces de fougères modernes et leurs sites de croissance

Description générale des plantes

Les fougères sont un groupe ancien de plantes appartenant à des groupes de plantes vivaces sporadiques. Apparu sur terre à l'époque des dinosaures. Aujourd'hui, la diversité des fougères est représentée par 10 000 espèces. Les tailles vont de minuscule à énorme.

Ils vivent dans des étangs et des déserts, sur des marécages et des roches, dans les tropiques et dans le nord. Dans la zone tempérée, il y a plusieurs dizaines d'espèces de fougères, qui ont des vins pennés ajourés au lieu de vraies feuilles, ainsi que des tiges fortes - le rachis.

Vidéo "Soin de la fougère"

Dans cette vidéo, l'expert vous dira comment prendre soin de la fougère.

Vues de base

Toutes les variétés de fougères peuvent entrer dans une classe. La classification moderne des fougères comprend 300 genres et 8 sous-classes, qui comprennent plus de mille espèces. Trois sous-classes ont déjà disparu de la surface de la Terre, seuls de tels groupes sont restés:

  • Marattia;
  • des étrangers;
  • de vraies fougères;
  • Marsilievye;
  • salvinium.

Le maratti

Dans le Carbonifère, ce groupe était le plus nombreux et le plus florissant. Parmi les représentants modernes de Maratti, il n’ya que 7 genres majeurs dans les forêts tropicales humides et les chaînes de montagnes. Sont capables de former des fourrés de lianon denses en hauteur de 4-5 m.

Les plus connus sont 3 de ces types:

  1. Marattia. Comprend 60 espèces, en hauteur atteindre 2 m.
  2. Angioptères Se compose de plus de 100 espèces. La tige large et épaisse a une forme de tubercule et atteint 1 m de diamètre, tandis que de grandes vignes atteignent 5 à 6 m et se dressent au-dessus du sol.
  3. Macroglossum. Installé à Sumatra et Kalimantan.

Un élément caractéristique est un organe associé avec une énorme quantité d'amidon à la base des feuilles.

Raifort

Ils sont considérés comme les fougères les plus mystérieuses et les plus particulières, ils sont répartis sur tous les continents. Le titre est traduit par "serpent, langue uzhovy" pour un aspect caractéristique.

Il diffère par la taille moyenne (jusqu’à 40 cm) et seuls les représentants tropicaux des fougères grandissent (parfois jusqu’à 4 m). Par exemple, un crochet suspendu dans lequel les feuilles suspendues prennent des proportions gigantesques.

La classification comprend 3 genres:

Tous les étrangers se distinguent par des feuilles spéciales qui ne se tordent pas dans la cochlée en bourgeonnant. Les feuilles portant des spores du segment stérile ont l'apparence d'un épillet.

De vraies fougères

Ce sont les types de fougères les plus communs et les plus nombreux. Ils vivent partout: dans les tropiques, les bois et même les déserts. Présenté comme une espèce herbeuse et ligneuse. Dans la nature et sur le site il y a:

  • représentants de multicolores. Ils préfèrent les forêts humides ombragées;
  • La vésicule est cassante. C'est très toxique, un naturaliste peut le rencontrer dans les montagnes;
  • Strahounnik ordinaire. Antihelminthique efficace. Il pousse le long des rivières, dans les forêts ombragées, dans les forêts d'épinettes;
  • Le vagin féminin est une plante ornementale utilisée par les concepteurs pour décorer les paysages. De belles grandes feuilles atteignent 1 m;
  • Orlyak commune. Forme comestible avec un taux élevé de protéines et d'amidon.

Marsilievye

Ce sont des représentants des eaux côtières avec de petites feuilles caractéristiques ressemblant à un trèfle. Habiter principalement les eaux peu profondes et les rives des plans d'eau. Ils ont des feuilles simples filiformes. Au total, environ 80 espèces sont connues. Nous n'avons que 3 fougères intéressantes:

  • Le bol est sphérique;
  • Marsilia d'Australie;
  • Marsilia à quatre feuilles.

Appliqué pour la reproduction dans les aquariums et les serres. Ils servent de belle décoration pour les petits plans d'eau domestiques.

Salvinium

Ils sont liés aux plantes aquatiques, que l'on peut trouver dans les eaux européennes et dans les lacs africains. Le plus populaire est Salvinia flottant. Les aquariophiles plantent activement une fougère élégante à petites feuilles sur le fond. Une des variétés - Azolla - est de petite taille et semblable à la lentille d'eau.

À la place de la croissance

Les fougères poussent partout dans le monde. Ils se sentent à l'aise dans les montagnes, les forêts, les étangs, les jungles tropicales et même les zones arides. Beaucoup d'entre eux sont cultivés et servent de décorations pour les arboretums, les parcs et les serres.

Couvre-sol

Les forêts ombragées cachent une grande variété de fougères couvre-sol, qui se caractérisent par des feuilles luxuriantes et abondantes avec des perruques vert foncé pennées et des pousses allongées. Pour une croissance confortable, ils ont besoin d'humidité.

Les variétés suivantes sont largement répandues:

  • L'Holocauste Linnea;
  • Moyenne des conogrammes;
  • L'holocauste de Robert;
  • Phoepteris hêtre.

Roche

Parmi les rochers, haut dans les montagnes, vous pouvez rencontrer des variétés inhabituelles de fougères. Les plantes délicates tiennent fermement aux zones pierreuses et graveleuses. Parmi eux on peut distinguer:

  • La vésicule est fragile
  • L'herbicide médicinal;
  • Le mille-pattes;
  • Woodsia l'Elbe.

Tous les représentants de ce groupe sont épris de sécheresse. Pour exister dans les montagnes, ils ont des vins denses.

Donc, Spike Moss - une fougère miracle, capable de se passer d’eau pendant 100 ans. Mais il est nécessaire de l'abaisser dans le liquide, car la plante prend vie et devient vert vif. Une trouvaille incroyable pour le florarium.

Marais

Les fougères des marais méritent une attention particulière, sans aucun doute:

  • Osmund est royal. Forme une puissante rosette en forme de wai à deux couleurs. Un autre nom pour la plante est Chistoug seigneurial;
  • Flebodium est une belle plante à feuilles caduques, également appelée fougère bleue pour sa teinte bleuâtre;
  • Teliliteris marécageux. Sur la surface de l'eau, des fusions inhabituelles sont une espèce rare;
  • Le monocleous sensible a une rosette inhabituelle de feuilles de deux types, de forme différente. Flotte à la surface des lacs;
  • Woodwardia en Virginie. Un représentant majeur qui préfère les marais.

L'eau

Dans les eaux d'Afrique et du sud de l'Europe, Salvinia flotte. Il est cultivé pour les étangs domestiques et les aquariums. À la surface des lacs peu profonds, vous pouvez trouver des fougères marsiliennes, dont les vayi rappellent de manière frappante le trèfle et se rapportent aux aliments comestibles.

Forêt

Les habitants de la forêt comprennent:

  • Phyllitis scolopendrium. Aime les forêts de hêtres et de conifères. L'arrangement des renversements ressemble à un mille-pattes;
  • Le microsorum est skolopendrovy. Variété stable et sans prétention pour la culture;
  • Corne de cerf Distribué sous les tropiques, atteignant une taille gigantesque;
  • Multi-rameurs de Brown et nez de soies. Ils ont des rhizomes épais, des pétioles velus, des rosettes coriaces vert foncé;
  • Tsirtomium Une des espèces rares de la famille Millipede;
  • Asplenium (Nid d'oiseau) pousse dans les forêts tropicales et est cultivé en pots comme plante d'intérieur.
  • Selaginella mousse. Les maisons plantées en florariums, ne nécessitent pas d'entretien complexe, nécessitent de l'humidité et de l'arrosage.

Grâce à leur superbe apparence, les fougères peuvent décorer les massifs de fleurs, les collines alpines et donner au jardin un aspect mystérieux et inhabituel. Les gens de l'Antiquité se sont adaptés à utiliser des parties de diverses plantes à des fins médicinales, alimentaires et décoratives.

6_famille

6. Caractéristiques générales du département Fernate. Caractéristiques de la morphologie et de la structure anatomique, reproduction. Cycle de vie sur l'exemple du mâle

Division comprend 7 classes: anevrofitopsidy (Aneurophytopsida), arheopteridopsidy (Archaeopteridopsida), kladoksilopsidy (cladoxylopsida), zigopteridopsidy (Zygopteridopsida), ofioglossopsidy (Ophioglossopsida), marattiopsidy (Marattiopsida), fougères (Polypodiopsida). Les quatre premières classes de fougères sont des plantes éteintes.

L'émergence et la propagation des fougères

Fougère ou fougère, sont apparues dans la période Dévonien et au Carbonifère leurs formes arborescentes ainsi que d'autres plantes de spores plus élevées ont représenté les vastes forêts tropicales, des vestiges qui ont formé des dépôts de charbon, actuellement conservé environ 12 mille hommes. Espèces de fougères, réparties principalement dans les régions tropicales et les régions subtropicales, ainsi que dans les régions tempérées du globe, y compris les zones désertiques. Ferns des zones tempérées de l'hémisphère nord dans la forêt de plus en plus ombragé et humide, sur des buissons, des ravins forestiers, des prairies humides, certaines espèces se trouvent dans les forêts sèches de pin (par exemple, Pteridium aquilinum).

La plupart des représentants modernes de ce département - plantes vivaces terrestres, mais il existe des formes aquatiques (par exemple, les espèces relictuelle annuelles Salvinia flottant dans les forêts tropicales de fougères arborescentes se trouvent 20-25 m de hauteur et d'un diamètre de tronc de 0,5 m, ainsi que de nombreuses formes et lianovidnyh. épiphytes, poussant sur des troncs et des branches d'arbres.

Structure morphologique et anatomique

Parmi les fougères, il existe des formes de vie herbacées et arboricoles: le corps de la fougère se compose de plaquettes, de pétioles, de races modifiées et de végétaux (végétatifs et accessoires). Les feuilles de fougère sont appelées ondulées. Les feuilles des fougères (souvent appelées vayami) sont grandes avec un limbe foliacé et un système de conduction bien développé. Le pétiole à feuilles communes est attaché à la tige souterraine, qui est un rhizome. Les racines des fougères sont subordonnées et les feuilles résultant de l'aplatissement des grosses branches poussent avec leur sommet formant une "cochlée" qui se déploie. La longueur des feuilles peut aller de 1-2mm à 10m.

Dans certaines fougères (par exemple, dans l'autruche), les feuilles se différencient en stériles (photosynthétiques) et en fertiles (sporanges porteurs). Cependant, chez la plupart des représentants, les feuilles remplissent non seulement la fonction de la photosynthèse, mais aussi la sporulation. Sur leur face inférieure, en été, se forment des sporanges, isolés ou en groupes - srusami. Les Saurus, ayant l'apparence de buttes brunâtres, sont recouverts d'une excroissance spéciale de l'Inde en feuilles ou de la couverture.

La tige rampante ou verticale, complètement ou partiellement souterraine, atteint parfois une hauteur de 25 m et est couronnée par une couronne en forme de rosette. Dans de nombreuses espèces, par exemple, dans l'aigle, à partir de la tige souterraine très ramifiée (rhizome), les feuilles de terre qui forment de vastes fourrés denses sur les clairières se séparent à certains intervalles. Les fougères diffèrent des plantes à graines par l'absence de cambium dans la tige, i. une couche spéciale de cellules se divisant en permanence, de sorte que les cernes annuels ne se forment pas et que la croissance en épaisseur, en conductivité et en résistance des troncs, même dans les fougères arborescentes, est limitée. La principale fonction de soutien est assurée par des cellules corticales à paroi épaisse et en tressant la tige sur toute sa hauteur, les racines accessoires.

Dans le cycle de vie de la fougère, les générations asexuées et sexuelles alternent - le sporophytigame mitophyte. La phase prédominante du sporophyte. Les fougères se reproduisent asexuellement par les spores, par voie végétative par rhizomes et sexuellement.

Cycle de vie du fourreau mâle caractérise ce qui suit:

L'étape principale de la vie de la plante est l'étape du sporophyte. C'est cette plante que nous appelons en fait la fougère. Ses cellules ont un double jeu de chromosomes (2 n).

Dans les organes sporifères des feuilles des fougères (Sorous), les spores mûrissent. Ils sont portés par le vent et germent (reproduction asexuée).

Parmi les spores se trouve la deuxième génération de fougères - les gamétophytes.

Le gamétophyte de la fougère, de quelques millimètres, a la forme d'un cœur. Le trouver dans la forêt est extrêmement difficile, mais vous ne pouvez le regarder qu'à l'aide d'une loupe.

Sur le gamétophyte des organes spéciaux, l'œuf et les spermatozoïdes mûrissent. Avec la participation de l'eau, ces cellules sexuelles fusionnent (reproduction sexuée).

L'œuf fécondé (zygote) donne naissance à un nouveau sporophyte.

Types de fougères anciennes et existantes

Dans le monde, il y a beaucoup de plantes que nous ne connaissons même pas. Certains d'entre eux peuvent être des espèces rares de fougères. Ils créent un groupe distinct qui appartient aux plantes vasculaires. Ce sont les fougères qui sont les principaux représentants de la plus ancienne flore qui a survécu jusqu'à nos jours. Même au Dévonien, il y a environ 400 millions d'années, les premiers représentants de cette espèce sont apparus. Les fougères anciennes différaient des fougères modernes de grande taille et régnaient sur la planète car il n'y avait pratiquement pas d'autre végétation. À ce jour, environ 10 000 de leurs espèces sont isolées. Certains d'entre eux peuvent être cultivés à la maison. Ils diffèrent de manière significative dans la structure et le cycle de vie.

Que sont les fougères?

Grâce à sa structure unique, les plantes de fougères peuvent parfaitement s'adapter aux différentes conditions environnementales. Ils aiment beaucoup l'humidité et la plupart d'entre eux poussent le long des rivières et des lacs, ainsi que dans les marécages. Leurs feuilles s'appellent vayami.

La principale caractéristique de la fougère est que si d'autres plantes sont dans la plupart des cas se reproduisent par les graines et les pétioles, ces culture - exclusivement les différends qui mûrissent sur la face inférieure des frondes et libérés en grandes quantités. Les différends ne perdent pas leur vitalité même dans des conditions défavorables, ainsi que la croissance dans les forêts, les marais, les étangs, les pentes de la montagne, et même dans les déserts chauds.

Les propriétaires qui cultivent régulièrement leur parcelle savent que cette plante peut apparaître même dans les potagers. Nous devons le combattre régulièrement en tant que mauvaise herbe. Les variétés de plantes forestières sont connues pour que leur substrat ne soit pas seulement du sol, mais aussi des arbres. Les fougères sont à la fois des plantes herbacées et des arbustes corsés.

Nos ancêtres considéraient la fougère comme une plante sacrée et magique. Il y a beaucoup d'images primitives avec son image. Jusqu'à présent, on pense que la nuit d'Ivan Kupala il s'épanouit. Celui qui a réussi à briser la fleur mystérieuse trouvera un trésor. Mais les scientifiques ont prouvé que les plantes ressemblant à des fougères ne fleurissent jamais, car elles n'en ont pas besoin pour la reproduction.

Selon les experts, certaines espèces peuvent même être consommées. Mais faire cela est dangereux, car la plante peut être toxique. Les éléments particulièrement toxiques contiennent du wai.

Certaines espèces de plantes sont faciles à adopter à la maison et les essences sont souvent utilisées comme matériaux de construction. C’est grâce aux fougères d’il ya un millénaire que beaucoup de minéraux ont surgi: le marron et le charbon, la tourbe.

Caractéristiques de la plante

L'espèce n'a pratiquement pas de racine. Fougère attachée au substrat avec sa longue tige, qui a des appendices radiculaires. Parmi les petits bourgeons du rhizome, des feuilles assez grosses poussent. Ils ont une structure complexe.

Vayi ne peut pas être appelé un simple dépliant. C'est un système de brindilles attaché à un pétiole. Les botanistes expérimentés dans la plupart des cas les appellent des avions de plan. Ils sont nécessaires à la réalisation de plusieurs fonctions vitales de la fougère, participent activement à la photosynthèse. Mais au bas de la feuille, il y a une procédure d'affinage des spores grâce à laquelle les fougères se reproduisent.

La fonction de soutien du culte est placée sur l'écorce des tiges. Bien qu'il n'y ait pas de cambium, mais malgré cela, les branches de la plante sont assez solides et peuvent supporter de lourdes charges. Certaines espèces ressemblent à de petits arbres, mais même chez ces représentants, la tige n'est pas ligneuse.

La taille de la fougère ne dépend que de son type, mais pas des conditions environnementales. Certains représentants de la famille des cyanures, communs dans les tropiques, peuvent atteindre 20 m de hauteur. Un plexus rigide de racines fournit un grand soutien à la culture.

Bonneterie - fougères anciennes

Les représentants les plus anciens et les plus primitifs de la famille des fougères sont la sous-classe subordonnée. À l'extérieur, les plantes sont très différentes de leurs homologues. Les ruches ont une seule feuille, qui est divisée en parties stériles et sporifères.

La caractéristique principale est la présence des rudiments du cambium. D'autres fougères d'une telle abondance de caractéristiques de la structure interne ne sont pas observées. La plante des arnaqueurs peut être déterminée par le nombre de cicatrices sur le rhizome. Même le plus petit représentant peut vivre jusqu'à 100 ans. Périodiquement, la fougère discrète a le même âge que les arbres environnants. En moyenne, la taille de la fougère adulte ne dépasse pas 20 cm.

Espèces multicolores - vraies fougères

Une grande classe de plantes sont de véritables fougères. Ils peuvent vivre n'importe où, des déserts aux marais.

Les plus communs sont les espèces de la famille réfléchie. Les fougères multiflores les plus communes du nom ont les caractéristiques suivantes:

  1. La vésicule est cassante. Il se passe dans les montagnes, vous pouvez le trouver sur les rochers. Ceci est une plante très toxique, qui n'est pas recommandé de toucher même à travers les tissus.
  2. Strahounnik ordinaire. Il pousse dans les forêts de conifères et sur les rives des rivières. Sa principale différence avec les autres espèces est la séparation des feuilles sporifères et végétatives. Le système racinaire de cette fougère est utilisé en médecine comme antiparasitaire.
  3. Le bouclier mâle, qui pousse dans la zone médiane de la Russie et en Sibérie, est très toxique, mais son système racinaire est activement utilisé dans l’industrie médicale.

Les fougères inondent les forêts, choisissent des zones ombragées, bien que de nombreux représentants se sentent bien dans les zones ensoleillées. Un exemple de presque tous les types d'images peut être trouvé dans les encyclopédies.

Espèces et variétés de fougères

Les fougères poussent dans des endroits humides et sombres. Presque toutes sont des vivaces. À l'âge d'un an appartiennent quelques plantes herbacées, caractéristiques des latitudes climatiques moyennes.

La fougère a de belles feuilles, qui sont également différentes en couleur, en taille et en forme. La surface des feuilles chez certaines espèces est lisse, avec une goutte brillante, d'autres ont un aspect velu et velu.

Placer les fougères dans le monde végétal


Les fougères appartiennent à des plantes supérieures. Ils diffèrent des plus bas par la présence d'organes spéciaux:

Plus haut, à son tour, sont subdivisés:

  • sur vasculaire;
  • sur damier ou moussu.

La fougère appartient au premier groupe, caractérisé par la présence de faisceaux de fibres vasculaires. Par exemple, dans les feuilles, ces faisceaux sont contenus sous forme de veines, le long desquelles les jus se déplacent.

La fougère est divisée en deux sous-classes:

Les vraies fougères sont d'une variété frappante. Certains peuvent ressembler à de la mousse et poussent fortement sur les troncs des arbres tropicaux, atteignant quelques centimètres. Une telle variété est appelée épiphytes. Traduit du grec signifie "sur la plante". D'autres peuvent atteindre vingt-cinq mètres de hauteur et ressembler à des palmiers étalés. Les moulages peuvent avoir plusieurs mètres de long.

À propos des fougères d'eau sera discuté ci-dessous.

Reproduction et prévalence

La plupart des fougères - jusqu'à 3 000 espèces - sont réparties dans les forêts tropicales. Au total, il y a jusqu'à 4 000 espèces.

Les fougères modernes sont principalement des plantes herbacées. Dans les régions à climat tempéré, les plantes vivaces à racines fortement développées poussent.

Fougères d'Equinox - espèces et noms

Rovnosporovye, à son tour, sont divisés en sporanges - le corps qui produit des différends. Dans certaines fougères, il se développe à partir d'un groupe de cellules et est doté d'un mur à paroi unique, dans d'autres, de plusieurs et possède une paroi multicouche.

Ce sont des espèces de plantes très anciennes, très répandues. Aujourd'hui, il y en a environ deux cents.

Fougères à sporanges multicouches

Parmi les premiers en Russie, il y a:

Ces derniers sont communs dans les tropiques humides, souvent dans les zones montagneuses:

Famille d'étrangers

Ginseng, Gentile sont des noms russes. La traduction littérale du latin sonne comme "langue de serpent". La forme des feuilles de cette famille vient de donner le nom à ces plantes. Ils sont divisés en deux et ressemblent à une fourchette. Chacune des parties remplit sa fonction. L'un est végétatif (reproduction par les feuilles), l'autre est fertile (sporifère).

Ils sont connus pour environ quatre-vingts espèces, réunies en trois genres:

Uzhovnikovye - l'un des plus anciens groupes de plantes. Ils sont très différents des autres types de fougères dans leurs caractéristiques biologiques et occupent une position plutôt isolée. Gruau - Les plantes sont vivaces, parfois à feuilles persistantes, petites ou moyennes. Préférez un sol meuble et humide, une zone ouverte. Cependant, certaines espèces tropicales, comme la mousse, s’installent sur des troncs d’arbres dans les coins sombres de la forêt tropicale.

Le plus grand représentant de la famille est un escroc. Conformément à son nom, il possède des feuilles pendantes de deux ou même quatre mètres de long. Mais il y a aussi de très petites plantes - une longueur de quelques centimètres seulement.

Les cavaliers ont des tiges, qui pour la plupart sont des rhizomes qui ont fait leur chemin sous terre et se tiennent à l’attention. Ils sont épaissis et charnus. La seule exception est helminthostahis, dans laquelle les racines sont horizontales. En règle générale, la ramification des tiges n’est pas observée. Les tiges et les feuilles de la tige sont douces et charnues, contrairement à la plupart des fougères. Dans les racines dépourvues de poils, on leur associe généralement des champignons inférieurs, appelés mycorhiziens.

Les feuilles des harceleurs sont très particulières. Ils ne présentent pas de torsion caractéristique pour la plupart des fougères lorsqu'ils quittent le rein, ressemblant à une cochlée. Une autre caractéristique des feuilles - la présence de vagins spéciaux, qui obscurcissent le rein.

En général, chaque année, la strate forme une feuille, moins souvent - quatre. Par conséquent, le nombre de cicatrices de feuilles sur le rhizome vous permet de juger de l'âge de la fougère. La croissance lente des feuilles est également une différence, caractérisant les "langues de serpent". Les feuilles apparaissent complètement à la cinquième année de leur développement.

Dans notre pays, des presse-fruits se répandent dans les forêts de pins. À de telles préoccupations, par exemple, gazdovnik divisé.

La famille Marattia

Il y a plus de 60 espèces. Bien qu'ils ressemblent à leurs homologues arborescents, ils ne le sont pas. Les Maratti atteignent parfois une taille très impressionnante et appartiennent aux plus grandes plantes de la Terre. Mais leur taille n'est pas due à la tige, mais aux feuilles de cinq et six mètres. À la base, ils sont dotés de stipules. Les tiges mêmes - pas plus d’un mètre, sont semblables aux tubercules de pomme de terre et près de la moitié sont dans le sol.

Les Maratti, comme les soviétiques, diffèrent par leur originalité. Leurs feuilles géantes à leur base ont des appendices qui ne disparaissent pas après leur chute. Ils protègent non seulement la plante, mais accumulent également de l'amidon. Ils sont également destinés à la reproduction. Ils ont des reins au repos. Lorsque les conditions sont favorables, les reins donnent vie à de nouvelles fougères. Dans les tiges, les feuilles et les racines du Maratti, il doit toujours y avoir des passages de mucus. Ce sont de longs canaux, des cavités individuelles ou des cellules et servent à préserver les substances qui sont temporairement exclues de l'échange.

Les angiotypers appartenant à la Marattia vivent dans des forêts marécageuses et des gorges ombragées, sont très nombreuses. Aussi trouvé le long des routes, sur les rives des rivières. Leurs énormes feuilles sont deux fois pennées. Dans les feuilles pennées, des plaques de feuilles sont disposées le long du pétiole de base. Un bicentenaire est divisé deux fois, leurs plaques sont attachées le long des deuxièmes pétioles, reliés au pétiole principal. Les pétioles principaux et secondaires ont des épaississements dans les articulations. Grâce à cette caractéristique, les pétioles ressemblent à une tige de bambou et ont une épaisseur comparable à celle d’une main humaine.

La plupart de cette famille s'est éteinte. Aujourd'hui, seuls sept genres ont survécu à ces fossiles vivants. Ils habitent dans les zones tropicales. Les Maratti sont souvent élevés dans des serres.

Single-party: espèces de fougères, noms et photos

Les sporanges de cette espèce de fougère ne font qu'un, représentant une coquille fixée sur un pédicule. Ceux-ci comprennent, en particulier, les polypodiums ou les centipèdes et le salvinium.

Polypodia

Polypodiums - l'une des familles de fougères les plus nombreuses, regroupant 50 genres et environ 1500 espèces. Leurs feuilles sont à deux rangées, les racines sont charnues, recouvertes de poils. Un trait caractéristique des mille-pattes est la disposition inhabituelle des sporanges sur les feuilles.

Ce sont des plantes vivaces couvertes d'écailles, un rhizome en elles ou rampantes ou en train de remonter. Les feuilles sont également pennées et deux fois pennées et lobées - avec des incisions, constituées de plusieurs plaques émergeant d'un seul point.

Ces plantes sont largement répandues dans la zone tropicale de l'Eurasie. La plupart appartiennent aux épiphytes et peuvent pousser sur les arbres, ainsi que sur les roches et dans le sol.

Les fougères d'eau sont un genre de salvinium

Salvinia n'est pas si répandue. Il fait référence aux plantes aquatiques annuelles qui poussent près de la rive ou sur le marais et qui flottent tranquillement sur l'eau. En apparence, ressembler à un trèfle à quatre feuilles. Les plus communs sont ses genres, tels que Marsilia et Salvinia. Les sporanges sont situés à l'intérieur du sporocarpaeum.

Sporocarpia - fortement modifié il y a longtemps, des feuilles ou des parties de celles-ci contenant deux ou trois tas de sporanges. Ils sont à la base de la feuille, ont une couleur gris-brun et la forme ressemble à une fève.

La sauvagine de Salviny n'a pas de racines. Il se produit dans les régions du sud de la Russie. Sa tige est ramifiée, recouverte de feuilles d'eau et d'air. Les feuilles sont tournées, situées deux ou trois sur chaque nodule de la tige. Les spires des deux espèces alternent les unes avec les autres. Il y a d'abord quatre rangées de feuilles d'air, puis deux rangées d'eau. Selon leur nom, l'air flotte à la surface de l'eau et de l'eau y est immergée.

Il y a une sorte de salvinium, comme Azolla. C'est aussi intéressant dans sa structure. Azolla a une tige ramifiée, qui a deux rangées de feuilles sur le dos et une rangée de racines sur l'abdomen. Chaque feuille est divisée en deux moitiés dont l’une est flottante et l’autre immergée dans l’eau.

Élevage de fougères

Les fougères sont élevées à la maison et dans les serres. Cultivez-les dans des endroits sombres, pas exposés à la lumière directe du soleil. L'air doit être humide, la lumière n'est pas claire, la température est modérée. L'arrosage est nécessaire très abondamment. Surtout des fougères comme la rivière et l'eau de pluie. La terre a besoin d'un humus libéré et riche. Propager par couches et spores. Dans ce cas, les spores vertes apparaissent très rapidement.

Quelques faits intéressants sur les fougères

Dans les cuisines de certains peuples du monde, par exemple en coréen et en chinois, les salades sont préparées à partir de jeunes feuilles séchées ou salées, qui sont populaires. Mais vous pouvez manger un très petit nombre d'espèces. Ceux-ci incluent Straussnik et Orlyak. Et certaines espèces sont même toxiques.

Dans les îles hawaïennes, la nourriture est le noyau féculent des fougères à trois feuilles. En outre, il est utilisé comme matériau de construction.

Les scientifiques japonais ont identifié cette capacité de fougère, comme l'élimination des substances radioactives du corps humain.

De l'antiquité à nos jours, les fougères d'hommes sont utilisées en médecine. À partir de cela, des préparations sont préparées pour expulser les vers, par exemple, un ténia. Cependant, lorsque vous utilisez de tels médicaments, vous devez être extrêmement prudent et les respecter strictement.

Les feuilles des fougères ne sont en réalité pas des feuilles, mais un système constitué de branches situées dans le même plan. Par conséquent, on l'appelle pré-vol ou avion. Les fougères "n'ont pas eu le temps" de diviser la tige et la feuille.

La plus commune des espèces de fougères dans la zone de forêt tempérée est le Kocheydzyk féminin. Il a les formes et les tailles les plus diverses et est un matériau fertile pour l'hybridation. Fougère femelle est une véritable décoration de jardins et de parcs.

Le nom de la fougère femelle était dû à une comparaison avec une autre espèce - le mâle de la fougère, appartenant au genre Shchitovnikov. La plante mâle a de plus grandes feuilles et un tronc.

Bio-Leçons

Site éducatif sur la biologie

Plantes ressemblant à des fougères

Caractéristiques générales, caractéristiques de la structure, reproduction. Parmi les plantes à spores supérieures, les plantes semblables à des fougères sont apparues plus tôt que les autres. Les espèces d'arbres disparues, ainsi que d'autres plantes à spores (plauna et prêle), ont formé des forêts tropicales humides il y a 250 à 300 millions d'années.

Les fougères sont également des plantes à spores. L'un des plus communs de leurs représentants est le scion. Il pousse dans des endroits humides et ombragés, sous la canopée de la forêt et dans les ravins humides. Le scutellum a des rhizomes bien développés. En bas des rhizomes, les racines subordonnées partent et les feuilles montent. Les fougères herbacées qui poussent au Kazakhstan n'ont pas de tiges au-dessus du sol, mais les rhizomes sont bien développés. Les feuilles sont grandes, divisées en pinnules. Ils s'appellent vayi. La croissance des feuilles commence au printemps. Au début, ils sont pliés et ont une forme cochléaire, puis se redressent. Ils grandissent avec des pointes, ils atteignent de très grandes tailles. Les feuilles remplissent deux fonctions: 1) elles forment des substances organiques lors de la photosynthèse; 2) former des spores et participer à la reproduction (Fig. 1).

Fig.1 Structure de la fougère de fougère

Les fougères se reproduisent par voie végétative, asexuée et sexuelle. La reproduction végétative est effectuée par le rhizome. Certaines espèces ont aussi des reins. De tels reins sont disposés sur la longueur de la feuille. De petites fougères apparaissent des reins. Ils prennent des racines, sortent des feuilles, s'attachent au sol et se transforment en véritables fougères.

Reproduction asexuée En été, sur la face inférieure de la feuille, les Sorutas se forment (groupes de spores ou de sporanges peu nombreux). Dans les sporanges, comme vous le savez, les conflits se développent. Les sporanges sont attachés à la veine centrale de la feuille par de longues pattes. Au-dessus du sarus se trouve une couverture protectrice, similaire au rein. Lorsque la spore arrive à maturité, la coquille de sporange se brise et les spores émergent.

Dans des conditions favorables, la pousse sort d'un conflit. C'est une plaque en forme de coeur de couleur verte avec un diamètre allant jusqu'à 4 mm. Au sol, il est attaché par des rhizoïdes.

Reproduction sexuelle. Sur la face inférieure de la plaque de germination, des organes génitaux féminins (archéégonie) et mâles (anthéridies) sont formés. Ils forment des gamètes. Ils fusionnent. À partir d'un oeuf fécondé, un zygote se forme et à partir de cela, l'embryon. Dans le bourgeon, il y a des rudiments des organes de la future plante. Au début, il mange au détriment d'une pousse. Peu à peu, une jeune plante de fougère avec de petites feuilles pousse à partir de l'embryon (Fig. 2).

Fig.2 Reproduction de la fougère

L'importance des fougères dans la nature et dans la vie humaine est très grande. Ils sont cultivés dans des serres comme plantes ornementales et sont souvent utilisés pour le jardinage. Certaines espèces de fougères sont des plantes médicinales. Par exemple, les rhizomes de rhizome sont utilisés depuis longtemps contre les maladies causées par les parasites intestinaux. De ses feuilles reçoivent des teintures pour le traitement des plaies, des rhumes et des médicaments contre la douleur.

Les jeunes feuilles de certaines espèces et le noyau des fougères arborescentes sont utilisées pour se nourrir.

Les fougères fossiles et d'autres plantes à spores ont joué un rôle considérable dans la formation des gisements de charbon.

Il y a 300 millions d'années, le climat sur Terre était humide et chaud. Les fougères des fougères étaient inondées ou inondées. Tuer, les grands arbres (jusqu’à 40 m de hauteur) tombent directement dans l’eau, recouverts de boue et de sable. Sous la pression de l'eau, ils ont été condensés. En conséquence, pendant des millions d’années, ce compactage (sans accès à l’oxygène) les a transformés en charbon.

Le charbon est un combustible qui donne beaucoup de chaleur. De plus, c'est la matière première pour l'industrie chimique. Elle produit des plastiques, de l'asphalte, du savon, du goudron et d'autres produits nécessaires à l'économie nationale.

Le cycle de vie des plantes semblables à des fougères se déroule en deux étapes. Tout d'abord, les spores se développent, à partir desquelles les germes se développent. Sur la face inférieure des germes se forment des femmes (archéégonie) et des organes génitaux masculins (anthéridies) dans lesquels se forment des gamètes. Après leur fusion, des zygotes se forment et développent des embryons. Les feuilles des fougères poussent des bouts et atteignent de très grandes tailles.

Les fougères sont cultivées en serre comme plantes ornementales et sont souvent utilisées pour le jardinage. Certaines espèces de fougères sont des plantes médicinales. Les fougères fossiles ont joué un rôle considérable dans la formation des gisements de charbon.

L'un des représentants les plus communs des fougères est le fourreau. Il existe également des espèces en voie de disparition, par exemple le bouclier des Yanzhilkens. Il est répertorié dans le Livre rouge du Kazakhstan.

Glossaire Biologique Russe-Anglais

Fougères [Fougères, Polypodiophyta]

Les fougères (Polypodiophyta), ou semblables à des fougères, sont des plantes terrestres de spores à feuilles pennées fortement disséquées. Ils vivent sur terre dans des endroits ombragés, certains dans l'eau. Dispersion des litiges. Ils se reproduisent de manière asexuée et sexuelle. La fertilisation dans les fougères se produit uniquement en présence d'eau.

Distribution de fougères

Dans les forêts ombragées et les ravins humides, poussent des fougères - des plantes herbacées, moins souvent - des arbres à grandes feuilles fortement disséquées.

Les fougères sont largement distribuées dans le monde entier. Les plus nombreux et les plus divers sont en Asie du Sud-Est. Ici, les fougères couvrent complètement le sol sous la canopée de la forêt et poussent sur des troncs d'arbres.

Les fougères poussent à la fois sur terre et dans l'eau. La plupart se produisent dans des endroits humides et ombragés.

La structure des fougères

Toutes les fougères ont une tige, des racines et des feuilles. Les feuilles fortement disséquées des fougères sont appelées vayi. La tige de la plupart des fougères est cachée dans le sol et pousse horizontalement (Figure 80). Ce n'est pas comme la tige de la plupart des plantes et s'appelle le rhizome.

Les fougères sont bien développées avec des tissus conducteurs et mécaniques. De ce fait, ils peuvent atteindre de grandes tailles. Les fougères sont généralement plus grandes que les mousses et atteignent dans l'antiquité une hauteur de 20 m.

Le tissu conducteur des fougères, des pruneaux et des prêles, à travers lequel l'eau et les sels minéraux se déplacent des racines à la tige et ensuite dans les feuilles, est constitué de longues cellules sous forme de tubes. Ces cellules tubulaires ressemblent à des vaisseaux, de sorte que le tissu est souvent appelé vasculaire. Les plantes qui ont un tissu vasculaire peuvent devenir plus grandes et plus épaisses que d'autres car chaque cellule de leur corps reçoit de l'eau et des nutriments à travers les tissus conducteurs. La présence d'un tel tissu est un grand avantage de ces plantes.

Les tiges et les feuilles des fougères sont recouvertes d'une toile imperméable. Dans ce tissu, il y a des formations spéciales - les stomates, qui peuvent être ouverts et fermés. Lorsque les stomates s’ouvrent, l’évaporation de l’eau s’accélère (de sorte que la plante lutte contre la surchauffe).

Reproduction de fougères

Reproduction asexuée

Sur la face inférieure des feuilles des fougères, il y a de petits tubercules brunâtres (Figure 81). Chaque tubercule est un groupe de sporanges dans lequel les spores arrivent à maturité. Si vous secouez une feuille de fougère avec du papier blanc, elle recouvrira de poussière brunâtre. C'est un débat qui déborde de sporanges.

La formation d'une spore est une reproduction asexuée des fougères.

Reproduction sexuelle

Par temps chaud et sec, les sporanges se révèlent, les spores sont déversées et transportées par les courants d'air. Tombés sur un sol humide, les spores germent. De la spore par division, une plante se forme, ce qui est complètement différent d'une plante qui donne des spores. Il a l'apparence d'une mince plaque multicellulaire verte en forme de cœur de 10 à 15 mm. Dans le sol, il est renforcé par les rhizoïdes. A sa partie inférieure se forment les organes de la reproduction sexuée et se forment des cellules sexuelles mâles et femelles (figure 82). Pendant la pluie ou la rosée abondante, les spermatozoïdes nagent vers les ovules et se fondent avec eux. Il y a fertilisation et un zygote est formé. Du zygote, par division, une jeune fougère avec une tige, des racines et de petites feuilles se développe progressivement. C'est ainsi que se produit la reproduction sexuée (voir la figure 82). Le développement de la jeune fougère est lent et il faudra plusieurs années avant que la fougère ne dégage de grandes feuilles et les premières sporanges avec des spores. Ensuite, des spores apparaîtront de nouvelles plantes avec des organes de reproduction sexuée, etc.

Une variété de fougères

Dans les forêts décidues et mixtes ombragées, seules ou en petits groupes, le bouclier mâle se développe. Sa tige souterraine est un rhizome, d'où partent les racines et les feuilles supplémentaires.

Il y a aussi d'autres types de fougères: dans les forêts de pins - Bracken, en épinette - aiguille Dryopteris sur les rives marécageuses des rivières - Thelypteris palustris, dans les ravins - matteucie et dame fougère (figure 83.).

Certaines fougères, par exemple la salvina et l'azolla (Figure 84), ne vivent que dans l'eau. Souvent, les fougères d'eau forment une couverture continue à la surface des lacs.

Représentants de fougères

Fougères d'eau

Salvinia

Les feuilles de Salvini sont localisées par paires sur une tige fine. De la tige partent des fils fins, semblables aux racines ramifiées. En fait, il s'agit d'une feuille modifiée. Salvinia n'a pas de racines. Tout le matériel de http://wiki-med.com

Azolla

Une petite fougère azole flottant librement dans les pays d'Asie du Sud-Est est utilisée comme engrais vert dans les rizières. Cela est dû au fait que l’azolium entre en symbiose avec la cyanobactérie anabena, capable d’assimiler l’azote atmosphérique et de le transformer en une forme accessible aux plantes.

Le rôle des fougères

Les fougères font partie de nombreuses communautés végétales, en particulier les forêts tropicales et subtropicales. Comme d'autres plantes vertes, les fougères forment des composés organiques photosynthétiques et libèrent de l'oxygène. Ils sont l'habitat et la nourriture pour de nombreux animaux.

De nombreux types de fougères sont cultivés dans les jardins, les serres et les quartiers d'habitation, car ils tolèrent facilement des conditions défavorables pour la plupart des plantes à fleurs. Le plus souvent cultivée à des fins décoratives fougères maidenhair du genre, tels que maidenhair « les cheveux de la dame, » Platycerium ou bois, Nephrolepis ou fougère épée (fig. 85). En pleine terre, une autruche est généralement plantée (voir la figure 83, page 102).

Les fougères de l'aigle mangent de jeunes "boucles" tordues de feuilles. Ils sont recueillis tôt au printemps dans les deux premières semaines après la comparution. Les jeunes feuilles peuvent être conservées, séchées, salées. L'extrait de fourreau mâle est utilisé comme anthelminthique.

Département des fougères

Fougère ou fougère, sont apparues dans la période Dévonien et au Carbonifère leurs formes arborescentes ainsi que d'autres plantes de spores plus élevées ont représenté les vastes forêts tropicales, des vestiges qui ont formé des dépôts de charbon, actuellement conservé environ 12 mille hommes. Espèces de fougères, réparties principalement dans les régions tropicales et les régions subtropicales, ainsi que dans les régions tempérées du globe, y compris les zones désertiques. Ferns des zones tempérées de l'hémisphère nord dans la forêt de plus en plus ombragé et humide, sur des buissons, des ravins forestiers, des prairies humides, certaines espèces se trouvent dans les forêts sèches de pin (par exemple, Pteridium aquilinum).

La plupart des représentants modernes de ce département sont des plantes vivaces terrestres, mais il existe aussi des formes d'eau (par exemple, une espèce de flottement annuel de salvinium, inscrite au Livre rouge de la République du Bélarus).

Dans les forêts tropicales là des fougères arborescentes 20-25 m de hauteur et diamètre de la tige à 0,5 m, et beaucoup de formes et lianovidnyh épiphytes qui poussent sur les troncs et les branches des arbres.

Les feuilles des fougères (souvent appelées vayami) sont grandes avec un limbe foliacé et un système de conduction bien développé. Le pétiole à feuilles communes est attaché à la tige souterraine, qui est un rhizome. Les racines des fougères sont subordonnées et les feuilles résultant de l'aplatissement des grosses branches poussent avec leur sommet formant une "cochlée" qui se déploie. La longueur des feuilles peut aller de 1-2mm à 10m.

Dans certaines fougères (par exemple, dans l'autruche), les feuilles se différencient en stériles (photosynthétiques) et en fertiles (sporanges porteurs). Cependant, chez la plupart des représentants, les feuilles remplissent non seulement la fonction de la photosynthèse, mais aussi la sporulation. Sur leur face inférieure, en été, se forment des sporanges, isolés ou en groupes - srusami. Les Saurus, ayant l'apparence de buttes brunâtres, sont recouverts d'une excroissance spéciale de l'Inde en feuilles ou de la couverture.

Lorsque les sporanges se développent, les spores sont déversées, ramassées et transportées par le vent à des distances énormes du corps de la mère. Dans des conditions favorables, ils germent en germes (gamétophytes).

La plupart des fougères sont des plantes équisporées. des mêmes spores développent des gamétophytes bisexués (germes). Ils sont verts, petits, d'au plus 0,5 cm de diamètre, de forme différente (lamellaire, cordée, filamenteuse, etc.) et se nourrissent. Au sol, le gamétophyte est attaché par des rhizoïdes. Sur la face inférieure de la gerbe se forment des archégones (avec œuf) et des anthéridies, dans lesquelles se forment les spermatozoïdes. La fécondation ne se produit qu'en présence d'eau, ce qui assure le mouvement actif des spermatozoïdes vers l'archégonie. L'œuf fécondé (zygote) donne naissance à un embryon diploïde qui devient une plante adulte (figure 9.2).

Fig. 9.2. Fern Shcherovnik mâle: a - une vue générale de la plante; b - une partie de la feuille ci-dessous; c - coupe transversale de la feuille avec sarus; g - la germination des spores; d - un processus bisexuel à partir du dessous; e - archegonium; g - antheridium avec des spermatozoïdes émergents; z - plante à jeunes fougères; 1- Srusy; 2 - les sporanges; 3 - le placenta; 4 - indianisme (coverlet); 5 - rhizoïdes; b - les archéologies; 7-anthéridium.

Les fougères sont des composantes importantes de nombreuses communautés végétales, en particulier les forêts tropicales et subtropicales. Certaines fougères (par exemple, néphrolepis, adianum, asplenium, etc.) sont utilisées comme plantes ornementales. Ils ne sont pas très exigeants sur les conditions de croissance et poussent bien dans les locaux.

Le Livre rouge de la République du Bélarus est entrée 7 espèces de fougères, y compris les rares comme osmonde royale, ou fougère royale, Asplenium Ruta-Muraria, Millipede commun et d'autres.

Source : N.A. Lemez L.V. Kamlyuk N.D. Lisov "Manuel de biologie pour l'admission aux universités"

D'Autres Publications Sur Les Plantes