Qu'est-ce qu'on appelle un arbre à pain

Un bouleau est un mythe ou une réalité? Y a-t-il vraiment un arbre sur la planète Terre qui fruits des pains, ou est-ce simplement appelé une plante qui joue un rôle important dans la vie des gens? En fait, il y a un arbre sur la Terre, appelé pain, parce que ses fruits ressemblent beaucoup à la cuisson du pain.

Cependant, il existe d'autres plantes, parfois appelées arbres à pain, mais dans ce cas, cette expression est utilisée au sens figuré.

Cet article donnera une photo et une description de l'arbre à pain, qui pousse sur certaines îles de l'océan Pacifique, et raconte également d'autres plantes, qui utilisent parfois cette expression.

Vrai fruit à pain

Cette plante pousse sur certaines îles de l'océan Pacifique, en particulier dans sa partie ouest

L'arbre a une hauteur d'environ 20 m. Les plus hauts spécimens de cet arbre atteignent 30 mètres de hauteur

Dans certains endroits, l'arbre est toujours verte, d'autres feuilles caduques, à cet égard dépend beaucoup du climat local, qui est une plante pousse.

La durée de vie de cette plante est d'environ 70 ans.

D'abord, il fleurit avec des fleurs de couleur verte et après la formation du fruit de l'ovaire commence à croître. Quand ils mûrissent, ils ressemblent à un melon. Ils peuvent avoir une couleur jaune, avec des nuances brunes.

Les fruits d'un ovaire peuvent peser entre 3 et 30 kg. La chair des fruits mûrs est utilisée pour la cuisson du pain et c'est pourquoi l'arbre s'appelait le pain.

La chair des fruits mûrs est utilisée non seulement pour la cuisson du pain. Pour goûter à la pomme de terre, ces fruits constituent une partie importante de la nutrition des habitants de cette localité. Il est intéressant de noter que les billettes, par exemple les biscuits à base de pâte, peuvent être stockées pendant plusieurs années sans se détériorer. C'est une propriété très importante du fruit à pain qui permet d'utiliser cette plante avec le plus grand bénéfice.

En fait, l'utilisation du fruit dans la cuisson de cette plante est très diverse et large. Par exemple, les fruits peuvent cuire, sécher, cuire, manger crus et même confits. De plus, la chair des plantes est utilisée pour faire de la pâte à pain. Sous forme frite, les produits sont utilisés pour la garniture.

De plus, les graines de cette plante sont également utilisées pour la nourriture, par exemple après la pré-cuisson.

Le breadwood, appartenant à la famille des mûriers, ne profite pas seulement de la croissance des fruits. Les feuilles de ces arbres sont nourries par des animaux et le bois est utilisé pour la construction. De là, des bateaux sont préparés, des meubles sont également utilisés pour la construction de maisons.

On croit que ce bois est très résistant aux attaques des parasites.

Par «arbre à pain», on entend le plus souvent une plante qui pousse réellement. Parfois, on l'appelle aussi jacquier. Sous ce nom, le fruit de l'arbre est plus connu. Cependant, cette expression est également appelée autres plantes. En bref à leur sujet sera dit dans la section suivante.

Les soi-disant "arbres à pain"

Parfois, l'expression de l'arbre à pain est appliquée au cèdre qui pousse en Sibérie. Comme on le sait, en raison du régime de température en Sibérie, les conditions sont très difficiles et elles sont très difficiles pour la survie des personnes, des animaux et des plantes. À bien des égards, grâce au cèdre, la vie dans un tel climat est possible. En plus du bois, qui est très apprécié dans le cèdre, le microclimat des forêts de cèdres est tel que les champignons et les baies y poussent, que les animaux vivent librement, ce qui est important dans les conditions sibériennes sévères.

En référence au cèdre, le mot "pain" signifie que cet arbre nourrit littéralement la Sibérie et ses habitants.

En outre, les noix de cèdre constituent une partie importante du régime alimentaire des habitants de Sibérie. En plus de leur teneur élevée en calories, ils possèdent de nombreuses propriétés, minéraux et vitamines utiles au corps humain. En raison du manque de fruits et de légumes frais dans cette région, c'est grâce aux noix de cèdre que le corps humain reçoit une quantité importante de nutriments et de calories.

Le breadwood est parfois appelé une plante d'intérieur, également connue sous le nom de pahir. Cette plante ressemble à un jacquier.

Bien sûr, il ne porte pas de fruit aussi bien que le pain. Néanmoins, ces deux plantes sont des parents proches. Pour qu'un tel arbre à pain soit confortable à la maison, il faut lui donner des soins et une alimentation particuliers.

Comme on peut le voir d'après les informations décrites dans cet article, l'expression "arbre à pain" peut signifier plusieurs plantes poussant dans différentes parties du monde. Le plus souvent, on entendait le jacquier - un arbre qui porte des fruits qui ressemblent à des pains avec une délicieuse pulpe, au goût et à une composition nutritive similaire à celle des pommes de terre. En outre, une plante d'intérieur peut également être appelée un arbre à pain. Au sens figuré de ce mot, le cèdre est appelé le cèdre, l'arbre qui nourrit la Sibérie.

Arbre à pain: description et croissance à la maison

Cette plante à feuilles caduques exotique avec de gros fruits, qui atteint 23-27 m de hauteur. Il appartient à la famille Tutov, le genre Artocarpus. Le lieu de naissance de l'arbre à pain est la Nouvelle-Guinée, mais aujourd'hui, vous pouvez le voir dans la plupart des pays tropicaux.

Cette popularité a valu à la plante un rendement élevé: la période de fructification dure jusqu'à 9 mois et le poids moyen d'un fruit dépasse 3 kg.

D'un arbre adulte pour une saison tirer plus de 150 fruits.

À l'extérieur, elles sont en forme de poire, d'environ 30 cm de long, et les fruits immatures ont une couleur verdâtre, pour finalement acquérir une teinte jaune-brun.

Leur maturité est déterminée par la présence de gouttelettes de latex, qui apparaissent à la surface des fruits prêts à consommer.

L'arbre à pain a de grandes feuilles de différentes formes: du pinnatisé entier, à pubère. Selon les conditions climatiques, la plante peut rester à feuilles persistantes ou jeter les feuilles avec un léger refroidissement.

Arbre à pain exotique

La plante fleurit dans des conditions climatiques favorables, avec suffisamment de lumière et d'humidité. Ses fleurs verdâtres sont simples et n'attirent pas l'attention des touristes. Sur une plante monoïque on distingue l'inflorescence "mâle" et "femelle". La première fleur un peu plus tôt, ils sont plus petits et sont sur des branches minces. Les fleurs femelles du fruit à pain exotique sont de grosses têtes avec un pédicelle épais, situées sur le tronc, à la base des grandes branches ou au bas de la plante. Pollinisé par le vent, les insectes et les souris à ailes de chauves-souris. Si la plante n'est pas une fleur sauvage, ce processus est réalisé artificiellement, ce qui permet d'obtenir des rendements plus élevés.

Les inflorescences femelles fusionnent, formant un gros fruit qui ressemble à un melon tordu.

Imaginez les fruits du fruit à pain exotique dur: une photo de fruits tropicaux aidera à estimer la taille d'un fruit incroyable:

La maturation dure de 3 à 8 mois: pendant ce temps, le fruit est versé avec du jus et sa peau devient plus ferme et devient jaune. Pour déterminer si le fruit est mûr, il est légèrement renversé: le fruit «vert» produit un son terne et est prêt à consommer.

À l'intérieur du fruit, il y a de grandes sections avec une chair jaune douce, dont chacune a une graine brune oblongue. Un fruit d'un arbre à pain adulte peut contenir jusqu'à 500 graines à l'intérieur. La plante contient beaucoup de latex collant, alors coupez-la avec des gants spéciaux.

Le fruit du fruit à pain est agréable au goût, il est très juteux et ressemble à un melon, mais il est plusieurs fois plus sucré.

À la fin du XVIIe siècle, les Européens ont appris pour la première fois à connaître cette plante auprès du voyageur anglais William Dumper, mais le climat continental frais n’a pas permis de faire pousser la plante dans son pays natal.

Au 17ème siècle, il y a eu plusieurs tentatives pour "déplacer" l'usine de Nouvelle-Guinée vers la Jamaïque, en tant que source de nourriture bon marché pour les esclaves. Mais ils ont réussi plusieurs années après les premières expériences. Aujourd'hui, la plante est commune dans la plupart des pays tropicaux et constitue l'une des principales sources de nourriture pour ses habitants.

Une photo d'un fruit à pain sauvage qui fructifie peut être vue ci-dessous:

Où cultiver différents types d'arbres à pain de la famille Mulberry

En plus de l'arbre à pain lui-même, d'autres types de plantes sont cultivés (il y en a environ soixante en tout).

Plus connu:

Jackfruit, ou la veille - arbre à pain indien à feuilles persistantes de la famille nombreuse de Tutovs. Ses principales différences avec les plantes similaires - les fruits peuvent peser jusqu’à 34 kg et atteindre une longueur de 25 à 110 cm avec un diamètre inférieur à 20 cm.Ce type de fruit à pain ne pousse que lorsque l’humidité et le soleil sont suffisants. Son pays natal est considéré comme l'Inde, bien que le jacquier soit cultivé en Afrique orientale (Ouganda et Kenya), aux Philippines et en Asie du Sud-Est. Dans le sud de l'Inde, la popularité de la veille peut être comparée à la mangue et à la banane. Mais c'est rare dans les îles d'Océanie et dans le sud de l'Amérique. Cela est dû au fait que les déchets de fruits du jacquier ont une odeur désagréable très spécifique, que l’on ne trouve pas dans l’arbre à pain habituel. Au Sri Lanka, la veille est cultivée pour le bon bois.

Chempedak, qui présente de longs poils bruns sur les jeunes feuilles, les pousses et les pédicelles. Les fruits poussent sur le tronc ou pendent de larges branches. Ils ressemblent au fruit de la veille, mais ils ont un fort arôme agréable. La chair a une teinte jaune riche, contrairement au fruit crémeux de l'arbre à pain. Dikorosly et Cempedak cultivé ne ressemble pas à l'autre: dans la nature, il pousse à 35-40 mètres, cultures de ménage - pas plus de 18 m période de fructification dure deux mois d'été - Juillet et Août..

Marang. Un autre type d'arbre à pain avec une description similaire. Il pousse en Malaisie et au Brunei, aussi aux Philippines. A une chair légère qui se gâte très vite (en quelques heures). Utilisez-le frais et faites cuire les graines.

Les variétés de plantes cultivées et sauvages diffèrent en hauteur: les plantations artificielles sont beaucoup plus basses que les arbres à grains dans des conditions naturelles. De plus, les plantes cultivées dans le fruit sont complètement exemptes de graines.

Lequel de ces types de fruits à pain convient à la culture en intérieur, regardez dans leur description et sur ces photos:

Sauce au basilic et aux pignons

Chers lecteurs, nous rencontrons aujourd'hui un autre article du concours dans nos joies culinaires estivales. Avec nous, Lisa Nelidina, qui a déjà envoyé 6 recettes de concours. L'article participe à la nomination "Summer homemade delicious". Je lui donne la parole.

L'automne est sur le pas de la porte et le fruit est sur la route (proverbe de composition propre). Tant de cadeaux de la nature sont mûrs qui tombent sur nos pieds. Un homme est tellement arrangé qu'il est plus étrange et plus étrange que les fruits. Et, par conséquent, nos touristes des pays exotiques apportent des valises pleines de toutes sortes de fruits, que notre frère n'a jamais connus.

Pendant ce temps, notre Russie est riche non seulement de minéraux et de diamants, des pierres précieuses de l'Oural. Chaque année, Mère Nature nous offre des cadeaux beaucoup plus utiles. Nous connaissons ces cadeaux savoureux et utiles. C'est un chien-rose, un boyard, une cendre de montagne, une airelle, des pignons de pin… ne comptez pas! Prenez les pignons de pin pour un changement, ils sont nourrissants, contiennent beaucoup de nutriments, sont bien stockés. Pourquoi ne créons-nous pas quelque chose basé sur eux?

Aujourd'hui, je propose une recette de sauce à base de pignons et de basilic frais. Mais d'abord un peu de l'histoire des cônes en Russie.

Quelques faits intéressants sur les pignons de pin

  • Le cèdre est un véritable trésor pour la région où il pousse. Ainsi, par exemple, le pin de Sibérie est connu pour ses hauts rendements, ses coquilles fines dans les noix et son goût prononcé. Un autre nom de cèdre est un arbre à pain, et ses noix sont appelées pain sibérien.
  • Les cônes entrent dans le symbolisme de l'héraldique (la science des armes) de la Russie, car c'est un symbole de la richesse de telle ou telle région.
  • Le cèdre est un arbre extraordinaire qui peut vivre jusqu'à 500 ans. Dans ce cas, se prête à la culture en tant que culture.
  • Une bosse peut aider à déterminer l'humidité de l'air. Ses écailles sont étroitement pressées en cas de forte humidité. À l'inverse, si vous voyez un cône à écailles ouvertes, l'humidité est faible. Ainsi, le baromètre naturel est sûr de vous informer de l’apparition du temps ou du défrichement.
  • Pour obtenir un sac de pignons, vous devez collecter cinq fois plus de cônes.
  • Sam lui-même en train de pêcher des cônes s'appelle shishkaniem et est l'un des plus dangereux de la taïga.
  • Les noix de pin dans la vie quotidienne étaient appelées "chocolat russe".
  • De noix de cèdre produisent de l'huile de guérison. La production de grains purifiés de pignons de pin "crème", ainsi que de "lait maigre", n'est pas moins populaire. Ils ne sont basés que sur des noix et de l'eau, cuits dans un four russe, dans une fonte.

Ici, sur cette note gastronomique, je me tourne vers la préparation de sauce à base de pignons et de basilic.

Produits requis

100 ml de lait, 2 c. graines de chia, un bouquet de basilic frais, 2 gousses d'ail (ou 1,5 denticules si vous n'êtes pas fan des sauces épicées). En outre, plusieurs tomates cerises seront nécessaires, 6 pièces minimum et 50 gr. noix de cèdre (c'est-à-dire un petit verre standard en plastique de 50 ml)

En plus: mélangeur ou moissonneuse batteuse.

Conseil: Consultez le volume minimum de liquide de mélange autorisé dans la fiche technique du fabricant de l'appareil électrique.

Notez que vous n'aurez qu'à mélanger 100 ml de lait. Si votre technique est limitée au volume minimum et qu'il est supérieur à 100 ml. augmenter audacieusement le nombre de tomates!

Préparation de la sauce au basilic et aux pignons

Nous commençons avec du lait et des graines de chia. Lait chauffé à ébullition, retirer du feu et verser deux cuillères à soupe de graines de chia. Nous fermons pour 30 minutes. Le but de cette procédure est le gonflement des graines. Ils entrent en contact avec la gelée liquide, mais le noyau reste, extérieurement, ressemble au caviar noir.

Mine soigneusement basilic, élimine les tiges dures, qui en fin d'été et au début de l'automne sont déjà immangeables. Laisse les feuilles légèrement. L'ail, les tomates sont nettoyées, les miennes et de préférence pré-hacher.

Mélanger ensuite les graines de chia gonflées et tous les aliments cuits (feuilles de basilic, tomates, ail) dans un mélangeur. Quelques secondes et la sauce est prête!

Je recommande cette sauce pour servir à la pomme de terre, à la fois bouillie et frite. Dans la recette, je n'utilisais pas spécifiquement d'huile végétale pour ne pas faire une sauce lourde.

D'accord, par temps froid, les pommes de terre frites avec une sauce au basilic léger et les pignons de pin trouveront une place honorable sur la table!

Je remercie Lisa pour les merveilleuses recettes. Elle a été ravie et a surpris plusieurs de ses recettes lors de notre concours. A élargi nos horizons sur les produits utiles et les herbes. Et quelles belles photos d'eux-mêmes, lumineuses, juteuses, et je veux tout essayer immédiatement.

Chers lecteurs, soutenez le travail compétitif! Cliquez sur les boutons des réseaux, laissez des commentaires.

Toutes les entrées peuvent être consultées en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Joies culinaires estivales

Et pour l'ambiance va sonner la chanson d'automne interprétée par Anna Herman Jesienna pieśń.

Arbre à pain

Le Breadwood est un arbre fruitier monoïque de la famille des Tutov, le genre Artocarpus. La terre natale du fruit à pain est les îles occidentales de l'océan Pacifique. On pense qu'à l'origine, il a grandi en Nouvelle-Guinée et s'est ensuite propagé en Océanie.

Arbre à pain - une plante assez grande et à croissance rapide. Dans des conditions favorables, sa hauteur peut atteindre 26 mètres, mais la plus grande partie de l'arbre ne dépasse pas 20 mètres. Extérieurement, la plante peut être comparée à un chêne. Son écorce est lisse, de couleur grise. Les branches sont diverses - minces longues ou épaisses.

Selon les conditions climatiques, le feuillage de l’arbre est à feuilles caduques ou à feuilles persistantes. La forme des arbres est également très diverse. Il y a aussi des arbres peristorassechennye, et entiers. Les feuilles de la plante sont grandes et épaisses. Toutes les parties, y compris les fruits immatures de l'arbre à pain, contiennent du jus de lait - du latex, très collant au toucher.

Le fruit à pain s'épanouit avec des fleurs verdâtres, recueillies dans de grandes inflorescences bisexuelles. Les fleurs mâles fleurissent en premier, mais apparemment peu attrayantes, recueillies dans des inflorescences allongées. Les fleurs femelles sont recueillies dans de grandes inflorescences en forme de masse. Après pollinisation des inflorescences femelles, elles fusionnent en un seul fruit, comparable en apparence à un melon conique. Au fur et à mesure que le fruit de l'arbre à pain mûrit, sa couleur change du vert au jaune brunâtre.

Les fruits de l'arbre est assez grand, et leur poids dépasse parfois 4 kg et un diamètre qu'ils atteignent 30 cm. Les fruits verts ont une structure solide avec une fibre féculent la pâte, et lorsque les fruits mûrissent, ils deviennent chair plus douce est douce au goût et acquiert kremovo- couleur jaune

Le bois de pain pour la sécheresse est relativement stable et peut supporter jusqu'à trois mois sans arrosage, mais il est souhaitable d'arroser le sol régulièrement pour que l'arbre donne de bons fruits. Arbre sans prétention et au régime de température, et se sent bien à une température de +40 à 0 degrés.

Dans des conditions climatiques favorables, le fruit à pain fructifie jusqu'à 9 mois par an, portant de 150 à 700 fruits par an, ne faisant qu'une courte pause de trois mois. L'espérance de vie de l'arbre est de 60 à 70 ans.

Un fait intéressant est que l'arbre à pain n'est pas pollinisé par les insectes, mais par les vers à ailes - les chauves-souris, en latin, sont appelées Pteropodidae.

Histoire

Européens ont appris sur l'arbre à pain au 17ème siècle par le navigateur anglais William Dampier, qui m'a dit que les indigènes utilisent pour la nourriture. À la fin du 18ème siècle, après la famine, la Jamaïque a inventé plante comme arbre à pain source d'aliments riches en calories et pas cher pour les esclaves. A cet effet, a été envoyé à Tahiti célèbre « Bounty », mais les semis, qu'il avait recueillies, et ils ont atteint les Antilles, et les premiers arbres à pain au Nouveau Monde apporté le navire « Providence » en 1793. À ce jour, le fruit à pain est répandu dans de nombreuses régions tropicales.

Composition du pain

Les fruits séchés de l'arbre à pain contiennent 76,7% de glucides et 4,05% de protéines. Sa valeur calorique est de 331 kcal pour 100 g de produit et sa valeur nutritionnelle de 14% de sucre, de 60 à 80% d’amidon, de 0,2 à 0,8% de matière grasse.

Application d'arbre à pain

Principalement à des fins pratiques, utilisez le fruit de l'arbre à pain. Leur utilisation en cuisine est très variée: ils sont brassés, cuits, séchés, confits, consommés frais et même utilisés pour la cuisson des crêpes. Il est intéressant de noter que les fruits non mûrs sont utilisés comme légumes et que les fruits mûrs sont utilisés. Le degré de maturité peut être compris par les gouttes de latex qui dépassent sur la peau.

Pour goûter, les fruits de l'arbre à pain peuvent être comparés aux pommes de terre. Dans de nombreuses régions, en particulier dans les îles océaniques, ils constituent un aliment important. La chair fraîche du fruit se détériorant rapidement, de nombreuses manières de préparer le fruit pour une utilisation future ont été inventées. Par exemple, les fruits produisent des biscottes qui ne se détériorent pas avant plusieurs années. Et si les fruits nettoyés sont enfouis dans les feuilles d'une banane et d'une plante d'héliconia, alors ils perebrojat et se transforment en une masse semblable à une pâte, qui est comestible pendant longtemps.

La nourriture est également utilisée pour les graines de l'arbre à pain, qui sont consommées frites ou bouillies avec du sel.

En plus des fruits, du bois et des feuilles sont utilisés. Les feuilles et les fruits nourrissent avec succès le bétail (chèvres et cochons). Et le bois a une grande résistance aux parasites, donc il est idéal pour construire des bateaux.

Arbre à pain: photo et description

L'arbre à pain, photo et description que vous pouvez voir, est une culture unique. C'est un grand arbre qui atteint 25 mètres. Il a une écorce grise et dure. L'arbre à pain peut être à feuilles persistantes ou à feuilles caduques. Pour que l'arbre puisse survivre, il lui faut des conditions de 1000 mm de précipitations par an, mais il peut survivre trois mois de sécheresse.

De l'histoire d'une culture unique

On pense que le fruit à pain est apparu en Nouvelle-Guinée il y a environ 3,5 mille ans. Plus tard, avec les gens, il est apparu en Polynésie et en Micronésie. Vers 300, les Polynésiens apportent un fruit à pain à Hawaï, avec des bananes, des noix de coco, des patates douces et du gingembre. Depuis lors, ses fruits font désormais partie du régime alimentaire des habitants des îles de l'océan Pacifique.

En 1769, à Tahiti, participant à l'expédition autour du monde sous les ordres de James Cook, Sir Joseph Banks attire l'attention sur le fruit à pain comme source d'aliments riches en calories.

À la fin du 18ème siècle, les Anglais cherchaient des aliments bon marché et très caloriques pour les esclaves dans leurs plantations en Amérique. Il a été décidé de commencer la culture de l'arbre à pain dans les Caraïbes. Le président de la Royal Society, Joseph Banks, a promis une médaille d'or à quelqu'un qui pourrait l'amener au Nouveau Monde.

En 1787, le commandant du navire Bounty, William Bly, effectue une expédition dans l'océan Pacifique. Il a apporté les graines de l'arbre à pain à Tahiti. Mais à cause du manque d'eau, l'équipe s'est rebellée: les graines transportées nécessitaient un arrosage soigneux. Les marins ont déposé leur capitaine dans un petit bateau et ont jeté les graines par-dessus bord. En 1962, un film sur ces événements est sorti, "The Mutiny on Bounty", où Marlon Brando joue le rôle du lieutenant Fletcher, qui mène la mutinerie contre Bligh.

Bligh a survécu sur un petit bateau, après avoir passé 47 jours en pleine mer, jusqu'à ce qu'il atteigne Timor. De retour en Angleterre, le marin n'abandonna pas son idée et, en 1789, dirigea un nouveau navire "Providence" vers l'océan Pacifique. La nouvelle expédition s'est avérée plus fructueuse et Bly a livré des semences à l'île de Saint-Vincent et à la Jamaïque. Certains arbres, dont les graines ont été apportées par "Providence", continuent à porter leurs fruits.

Au début, les esclaves refusaient de manger de la nourriture qu'ils ne connaissaient pas. Quarante ans se sont écoulés avant que les gens du Nouveau Monde ne s’habituent au nouveau fruit et l’incluent dans leur régime alimentaire. A cette époque, l'esclavage dans les colonies avait déjà été aboli.

Où le fruit à pain se développe

Bien que le lieu de naissance de cet arbre unique soit la Polynésie, il est aujourd'hui fréquent dans de nombreux pays chauds. Après les expéditions navales anglaises, il a commencé à se développer sur les îles de la mer des Caraïbes. Aujourd'hui, il fait partie de la culture agricole de plus de 90 pays en Asie du Sud, en Amérique centrale et en Afrique. L'introduction de la culture dans certaines régions a sa propre histoire. Le prix peu élevé et le haut niveau de fructification font du fruit de l'arbre à pain le produit qui devient l'espoir des pays affamés. Il existe maintenant des programmes qui utilisent l’arbre à pain pour surmonter la menace de la faim.

Dans l'État africain du Ghana, un arbre à pain est apparu en 2011. Il a été amené à l’initiative de l’Alliance contre la faim du Ghana et distribué aux agriculteurs. Les auteurs de l'initiative estiment que l'utilisation du fruit du fruit à pain résoudra les problèmes de la faim dans le pays africain. Dr. Jeff Mark, l'un des auteurs de l'idée, dirige un blog sur Internet, dans lequel il rend compte de l'avancement de l'expérience.

En Jamaïque, les efforts de l'organisation "TreesThatFeedFoundation" sont le développement d'une culture de pain de pain. Sur cette île, il y a la faim et la pauvreté. Les agriculteurs locaux vendent l’arbre à pain aux touristes, aux populations autochtones et aux entreprises locales qui en fabriquent des collations. À l'instar de la Jamaïque, des projets similaires de développement de la culture nutritionnelle ont commencé à être mis en œuvre en Haïti et au Costa Rica.

Dans le même but, les graines du fruit à pain ont été apportées en Haïti. Plus de 60% de la population est sous-alimentée. La culture de l'arbre à pain fournit des emplois aux Haïtiens et aide à développer une agriculture durable, et la production de farine à partir de farine constitue une alternative à l'achat de farine coûteuse à l'étranger. Plus d’un millier d’enfants qui mourraient de faim deux fois par jour reçoivent des portions de céréales du fruit de l’arbre à pain.

Aux îles Hawaï, le projet "Usine de l'Arbre de la Vie". Cela implique la culture de plantes sur six îles hawaïennes. Il implique 45 écoles, 14 églises et organisations communautaires travaillant avec la population autochtone d'Hawaï et d'autres îles du Pacifique. Les arbres sont plantés sur le territoire des écoles et des villes de l'État et le programme assure la sécurité alimentaire des îles.

La population du Myanmar cultive du riz. La montée du niveau de la mer menace d'inonder les rizières du pays et les graines de l'arbre à pain y ont été apportées. On suppose qu'il peut devenir une alternative et un complément au riz traditionnel pour le pays asiatique.

Au Nicaragua, le deuxième pays le plus pauvre de l'hémisphère occidental, le fruit à pain est devenu partie intégrante du complexe agricole. Ses fruits sont répartis parmi les populations pauvres d'Amérique latine.

Au Nigeria, le fruit à pain a été cultivé à l'initiative de l'ancien président Olusegun Obasanjo. Les premiers échantillons ont été cultivés dans sa ferme. À l'instar d'autres pays, le fruit de l'arbre devrait être réparti entre les couches les plus pauvres.

Un arbre dont les fruits voulaient à l’origine être utilisés comme nourriture bon marché pour les esclaves peut devenir l’un des moyens d’arrêter la faim dans de nombreux pays du monde. La poursuite du développement des programmes alimentaires montrera à quel point les attentes sont justifiées.

Arbre à pain: photo, description

Se familiariser avec un arbre à pain pour certains sera intéressant non seulement pour les fleuristes qualifiés, mais aussi pour les habitants ordinaires. La terre natale de l'arbre est la Nouvelle-Guinée, d'où les Polynésiens l'ont amenée dans les îles d'Océanie, après quoi le monde entier a pris connaissance de cette plante.

Description biologique de l'arbre à pain

Au stade adulte, la plante ressemble à un arbre puissant de 26 m de hauteur, avec la particularité de voir sa hauteur augmenter de façon significative tout au long de sa vie, tandis que le pain ressemble à un chêne. La plante a une écorce lisse grise. Il a des branches plus épaisses que les autres. Ceci est dû à la présence de branches latérales doublées. Les branches principales sont minces et longues, à leurs extrémités il y a des faisceaux de feuilles.

Le caractère unique du pain est donné par la variété du feuillage. Par conséquent, il n'est pas rare que cette plante présente simultanément des feuilles entières et des feuilles pennées qui apparaissent plus tôt que la première. De plus, les feuilles de l'arbre à pain diffèrent et le degré de pubescence. Les conditions climatiques sont l'un des facteurs clés qui déterminent la forme du pain, à feuilles caduques ou à feuilles persistantes.

En présence de conditions favorables, des fleurs verdâtres peu attrayantes se forment dans la plante. Les premières fleurs à fleurir sont des fleurs mâles représentées sous la forme de longues brosses-inflorescences. Quant aux inflorescences femelles, elles ressemblent à de gros bourgeons. En tant que pollinisateurs, les chauves-souris sont des chauves-souris volantes. Lorsque les ovaires sont formés, les fleurs femelles finissent par se transformer en gros fruit, qui à la fin de la saison ressemble davantage à un melon grumeleux. Les fruits peuvent différer dans la nature de l'arrangement sur les branches: quelque part, ils sont solitaires et quelque part poussent sous forme de grappes.

La caractéristique commune est que chaque partie de l'arbre à pain est constituée d'un latex collant de couleur laiteuse.

Distribution de l'arbre à pain

Les premières informations sur le pain, dont les aborigènes polynésiens utilisent les fruits comme pain, sont apparues dès la fin du XVIIe siècle. Cette information a été apportée au monde par le navigateur anglais William Dampier. Cent ans plus tard, en Jamaïque, une terrible famine a éclaté, obligeant les autorités à prendre des mesures inhabituelles. Il a été ordonné de commencer la culture de l'arbre à pain pour fournir de la nourriture bon marché aux esclaves utilisés comme main-d'œuvre dans les plantations. La solution de cette tâche a été confiée à la frégate "Bounty", qui allait chercher les jeunes arbres de l'arbre à pain sur les rives de l'île de Tahiti.

Mais l'expédition a échoué, bien que le navire ait pu atteindre sa destination. Les habitants du Nouveau Monde ne pouvaient voir les arbres à pain qu'en 1793, grâce à l'expédition couronnée de succès du navire "Providence". C'était le point de départ de l'histoire de la culture de cette culture. Les premiers à voir le fruit de l'arbre à pain étaient les habitants du fr. Jamaïque et Fr. Saint Vincent. Après eux, la population des autres îles de l'archipel des Antilles pourrait goûter les fruits. Aujourd'hui, cette plante est familière aux habitants de nombreux pays de la ceinture tropicale.

Description des fruits à pain

Sur la base des données disponibles à ce jour, l'arbre à pain a deux types principaux:

  • Sauvage, dont les fruits ne contiennent que des graines;
  • Culturel, dans les fruits duquel les graines sont complètement absentes.

Parmi les avantages de cette plante, il convient de noter le haut rendement. Pendant un an à partir d'une plante adulte, vous pouvez obtenir environ 150-700 fruits. En termes de poids, ce sera 500-2500 kg. Si vous créez des conditions favorables pour la plante, elle peut porter ses fruits tout au long de l’année, en prévoyant un «repos» de 3 mois seulement. De l'arbre à pain, vous pouvez récolter pendant 60-70 ans. Cette plante se caractérise également par une croissance rapide, démontrant une augmentation de hauteur de 0,5 à 1 m par an.

Pendant la formation du fruit ont une couleur verte, mais plus elle se rapproche de la maturité, la couleur commence à changer, se rapprochant du vert jaunâtre. Par la suite, ils deviennent jaunes et la couleur jaune-brun mûre est considérée comme mûre. La taille du fruit à pain peut atteindre 30 cm de diamètre, ce qui correspond en poids à 3-4 kg. Les fruits non mûrs du fruit à pain sont assez durs, et à l’intérieur se trouve une pulpe fibreuse et amylacée de couleur blanche. Mais à mesure que le moment de maturation approche, les fruits deviennent plus mous, les changements se produisent avec la pulpe, qui acquiert une couleur crème ou jaune, ainsi qu’un arrière-goût sucré.

Facteurs de réussite

Les difficultés liées à la culture de l'arbre à pain sont associées à sa résistance à l'humidité. Par conséquent, sa culture n'est possible que dans les régions où le minimum de précipitations est de 1000 mm par an. L'usine n'a pas peur des périodes de sécheresse pouvant durer jusqu'à 3 mois. Cependant, pour assurer des rendements élevés, il est important qu'au moins 25 mm de précipitations tombent en un mois. La température au-dessus de + 40 degrés abaisse la plante, elle ne peut pas tolérer de petites gelées qui entraînent généralement sa mort.

Manger le fruit à pain

Pour les habitants des îles d’Océanie, ainsi que dans d’autres régions du monde, l’arbre à pain est une source précieuse de nutrition. Pour les aliments, utilisez la pulpe de fruits mûrs, qui est utilisée dans divers types - bouillie, cuite au four, séchée et fromage. De plus, on y ajoute du sucre, on le pétrit, on le broie, puis on fait de la pâte en l’utilisant comme base pour les crêpes.

Les qualités gustatives ont des fruits non mûrs. Beaucoup de gens mangent des fruits mûrs et sucrés qui remplacent les fruits. Pour comprendre si le fruit à pain mûr est un fruit, vous pouvez en estimer la couleur, ainsi que les gouttes de latex de lait émergentes avec lesquelles la surface du fruit est recouverte.

À la suite de la friture, les fruits de l'arbre à pain changent de goût et ressemblent à des pommes de terre frites. Malheureusement, après extraction du fœtus, la chair doit être utilisée immédiatement. Cependant, si vous en faites des biscuits, ils peuvent rester comestibles pendant plusieurs années. Pour survivre dans une année maigre sans nourriture, les Polynésiens préparent régulièrement des stocks de ces biscottes. Pour ce faire, la peau est enlevée du fruit, puis elles sont divisées en tranches, puis étroitement enveloppées dans les feuilles d'une banane et de l'héliconia. Sous cette forme, ils sont placés dans un conteneur et fermés.

Au fil du temps, les processus de fermentation sont activés, entraînant une masse ressemblant à de la pâte à partir de la pulpe du fruit. Sa particularité est de conserver ses caractéristiques gustatives originales après quelques années. Cependant, sous cette forme, cette masse n'est pas utilisée: elle est placée dans des feuilles d'héliconia fraîches et frites dans de l'huile de noix de coco.

Les graines peuvent également être utilisées pour la nourriture. Mais au début, ils sont soumis à un traitement thermique, par exemple à la cuisson et à la friture, et saupoudrent de sel.

Propriétés utiles du fruit à pain

pulpe de fruits secs riche ensemble de différents nutriments: protéines (4%), le sucre (14%), les glucides (75-80%), dont la plupart tombe sur l'amidon. Cette pâte est plus calorique que le pain blanc ordinaire - 331 kilocalories par 100 grammes. Dans la pâte contient très peu de graisse, dont la proportion est de 0,2 à 0,8%. Les graines de fruit à pain se distinguent des fruits par la composition:

Souvent, le fruit de l'arbre à pain est utilisé pour nourrir le bétail.

Les fruits contiennent beaucoup de nutriments, donc pendant les mauvaises années, ils peuvent devenir un véritable salut pour les peuples de certains pays.

Application en médecine

En plus d'un excellent goût, les fruits contiennent de nombreuses vitamines différentes, ce qui les rend encore plus précieux.

La pulpe du fruit du fruit à pain est très riche en fibres, elles sont donc recommandées pour les personnes souffrant de troubles gastro-intestinaux:

L'utilisation des fibres se traduit par sa capacité à excréter les toxines, les produits métaboliques et le cholestérol nocif de l'organisme. En conséquence, l'immunité est augmentée et l'excès de graisse est brûlé. Ce produit est également utile pour prévenir le cancer du rectum. Si l'alimentation est toujours présente, elle réduira le risque de développer des maladies du système cardiovasculaire.

Conclusion

Arbre à pain - une plante exotique qui a rencontré les habitants de l’Océanie, où elle pousse. Il est de grande valeur car il peut remplacer le pain ordinaire. Par conséquent, pour les habitants de l'Océanie, ses fruits sont devenus un véritable salut dans les années de vaches maigres. Parmi les caractéristiques de l’arbre, il convient de noter qu’elle croît rapidement, gagnant une hauteur de 0,5 à 1 m en un an.

Cependant, sa croissance est moins facile car une humidité élevée est indispensable pour obtenir une plante fruitière. Les fruits de l'arbre à pain méritent une attention non seulement parce qu'ils peuvent sauver de la faim, mais aussi parce qu'ils contiennent beaucoup de nutriments. Par conséquent, ils peuvent être utilisés à des fins thérapeutiques pour contrôler et prévenir diverses maladies.

Fruit du fruit à pain - photo et description de ce fruit

Fruitier: propriétés

Valeur calorique: 103 kcal.

Description

Le fruit de l'arbre à pain est une plante de la famille Tutovye. La terre natale de ce légume est la péninsule malaise. En raison de son caractère unique, le fruit à pain est devenu très populaire et de nos jours, il est cultivé dans de nombreuses régions du monde.

Les fruits sont formés un par un ou des grappes sur les sommets des branches. Les légumes ronds ont une peau épineuse et épaisse. Les jeunes fruits immatures sont colorés en vert, qui devient jaune avec une teinte brune à maturité (voir photo). En diamètre, le fruit à pain peut atteindre 30 cm et sa masse varie de 3 à 4 kg. Chaque année, à partir d'un arbre, il est possible de récolter jusqu'à 700 fruits. Il convient également de noter que l'odeur du fruit du fruit à pain est désagréable.

Propriétés utiles

Les fruits de l'arbre à pain sont une excellente source d'énergie et contiennent beaucoup de fibres. La présence de fibres grossières permet de se débarrasser de la constipation et d'améliorer le travail du tube digestif dans son ensemble. De plus, la cellulose aide à éliminer du corps le «mauvais» cholestérol, les scories et autres produits de dégradation. En raison de la consommation régulière de fruits de l'arbre à pain, le risque de nombreuses maladies cardiaques diminue et l'état des vaisseaux s'améliore. De plus, le légume aide à prévenir le développement du cancer du côlon.

Dans la pulpe de ce légume, il y a des acides gras oméga-3 et oméga-6, nécessaires au bon développement des cellules du corps. De plus, ces substances activent et stimulent les processus de renouvellement de la peau et de croissance des cheveux. De plus, ces acides gras régulent le métabolisme et accélèrent la croissance des os.

Utiliser en cuisine

Sur certaines îles, les fruits de l'arbre à pain occupent l'une des principales positions en matière de nutrition. La chair de ce légume peut être cuite, bouillie, séchée et consommée crue. En outre, il peut être pétri et obtenir une sorte de pâte, à partir de laquelle vous pouvez faire des crêpes délicieuses et inhabituelles. Les fruits à pain frits ont plus de goût que les pommes de terre et peuvent être utilisés comme garniture. Bien sûr, il convient de mentionner que le pain est préparé à partir de la pulpe du fruit du pain, d'où le nom de cette plante est apparu.

Le fruit cru est utilisé comme légume et les fruits mûrs acquièrent un goût sucré et sont utilisés comme fruit. Pour stocker et pouvoir utiliser la chair pendant longtemps, il est possible d'en faire de délicieux croûtons, qui ne se gâteront pas avant plusieurs années.

Les polynésiens utilisent la pâte de manière inhabituelle pour se nourrir. D'abord, ils l'enveloppent dans des feuilles de bananier et le mettent dans le sol. Dans cet état, la pulpe commence à s’agiter et se transforme en pâte, qui est ensuite utilisée pour préparer divers plats, par exemple, elle peut être frite dans de l’huile de coco.

Dommages et contre-indications de l'arbre à pain

Les effets néfastes du fruit de l'arbre à pain peuvent toucher les personnes présentant une intolérance individuelle au produit. D'autres contre-indications sont encore inconnues.

Recherche Qu'est-ce qu'un "arbre à pain"?

L'étude des étudiants sur les plantes, appelés "pain", se présente sous la forme d'une présentation.

Télécharger:

Aperçu:

Signatures aux diapositives:

Qu'est-ce que l'arbre à pain? Étude des élèves de 3 classes »A»: Vorsina Sophia Merkulova Victoria Chef de Kochetova E.G.

Les résultats du questionnaire: Aux questions: Existe-t-il un "arbre à pain" sur Terre? "Oui" -12, "Non" - 8, "Je ne sais pas" -0 À quoi ressemble cet arbre? "Oui" - 9, "Non" - 9, "Je ne sais pas" -2 Puis-je manger les fruits de cet arbre? "Oui" - 9, "non" -6, "Je ne sais pas" -5 Conclusion. Les résultats du questionnaire ont montré que plus de la moitié des enfants ne connaissaient pas l’arbre à pain et n’exprimaient que leurs hypothèses.

But de l'étude: Découvrir ce qu'est l'arbre à pain? Objectifs de l'étude: 1. Où grandit l'arbre à pain? D'où vient-il? 2. A quoi ça ressemble? 3. Pourquoi est-ce appelé ça? Est-il vrai que les fruits "fruit à pain" sont du pain? 4. Comment pouvez-vous utiliser l'arbre à pain? 5. À quoi ressemble-t-il? Puis-je le manger?

Hypothèses: Que se passe-t-il si les petits pains et les miches de pain se trouvent réellement sur l’arbre à pain? Peut-être que des parties de cet "arbre à pain" font du pain?

L'histoire de la distribution de "l'arbre à pain" L'arbre à pain est originaire des îles occidentales de l'océan Pacifique. Mais dans d'autres régions tropicales, il est maintenant populaire à planter. Après tout, cet arbre a quelque chose à aimer. Le navigateur anglais William Dampier fut le premier, à la fin du XVIIe siècle, à informer les Européens d'un arbre dont les fruits remplacent le pain des indigènes. À la fin du XVIIIe siècle, après la famine en Jamaïque, l’idée est venue de planter un fruit à pain, source de nourriture bon marché et à haute teneur en calories pour les esclaves des plantations. Les premiers arbres à grains apportèrent le navire "Providence" au Nouveau Monde en 1793 et ​​ils donnèrent naissance aux plantations de cette plante en Jamaïque et à Saint-Vincent, puis dans d'autres îles des Antilles. Maintenant, le fruit à pain est commun dans de nombreux pays tropicaux.

Apparence de "l'arbre à pain" C'est un arbre assez grand, atteignant 20 à 26 m de hauteur, et un arbre à croissance rapide, dont l'apparence ressemble à celle d'un chêne ordinaire. L'écorce est grise, lisse. Certaines branches de l'arbre à pain sont épaisses, avec des branches latérales feuillues; d'autres - longs et fins, avec des faisceaux de feuilles aux extrémités. Selon les conditions climatiques, l'arbre se comporte comme un arbre à feuilles persistantes ou à feuilles caduques.

Voici à quoi ressemble "l'arbre à pain"

Récolte "Pain" L'arbre à pain apporte jusqu'à 200 fruits par saison. Et c'est l'un des arbres les plus productifs, d'autant plus que chaque pain pèse 3-4 kilogrammes. Mais ceci, cependant, seulement à la maison et dans des conditions favorables. Dans d'autres pays, il peut y en avoir moins d'une centaine, dans certains endroits, même si 25 fruits seront collectés - et c'est bien. Les fruits sont généralement stockés comme suit: ils sont nettoyés, lavés, puis enterrés dans une fosse recouverte de feuilles. Où ils errent pendant quelques semaines. Cependant, ils peuvent être conservés pendant un an ou deux. En fonction des préférences individuelles. Ensuite, ils les sortent. Ou utiliser comme élément d'un plat. Selon certains avis, le fruit peut rester vingt ans sans perdre le statut de produit comestible.

Fruits de "l'arbre à pain" Après la pollinisation, les inflorescences femelles se fusionnent progressivement en une grosse plantule (fœtus), de forme ressemblant à un melon rond en forme de cône. Les fruits sont formés un à un ou en grappes au sommet des branches. Les jeunes fruits sont verts; À maturité, ils deviennent généralement jaune-vert, puis jaune ou brun-jaune. Le diamètre du fœtus peut atteindre 30 cm, poids - 3-4 kg. Dans la phase verte, les fruits sont solides, avec une chair blanche fibreuse et amylacée. Après mûrissement du fruit devient doux, la chair acquiert une couleur crème ou jaune et un goût sucré. Toutes les parties de l'arbre, y compris les fruits non mûrs, contiennent un lactose lacté collant.

Apparence du fruit "fruit à pain"

Fruit de "l'arbre à pain" dans une section

Quel est le goût de l'arbre à pain? Les graines de fruits à pain sont frites comme des châtaignes. Les étangs peuvent être conservés, cuits, bouillis, frits, séchés et consommés crus. Complètement mûres, elles ont une pâte semblable à de la pâte, qui a le goût des pommes de terre plutôt que du pain. Mais il y a cette chair qui doit être rapide, sinon elle deviendra insipide après une journée. Le moyen le plus simple de préparer est le traitement au feu. Fraîchement récoltés, les fruits encore verts sont enterrés dans les cendres et cuits au feu comme une pomme de terre. Dix à quinze minutes plus tard, la croûte verte noircit, se fissure et, dans les fissures, elle devient blanche comme un pain de blé sucré.

Comment utilise-t-on le "fruit à pain"? Les fruits sont utilisés comme nourriture pour les humains et les animaux, car ils sont légers et durables. En outre, ils sont extrêmement résistants aux termites et à toutes sortes de vers. Récolter un seul fruit à pain à l'âge de 15-20 ans peut soutenir une petite famille pendant 3 ans (3 personnes) Le bois est utilisé comme matériau de construction pour divers métiers.

Conclusion Le Breadwood est une source importante de nutrition. Les fruits "fruit à pain" contiennent 98, 86% d'amidon, c'est-à-dire du carbone comme dans le pain. La chair de la boulangerie "fruit à pain" est cuite, bouillie, séchée, sucrée, consommée avec du fromage et en fait même de la pâte à crêpes. C'est pourquoi le "panier" s'appelait "l'arbre à pain".

Photo et description de l'arbre à pain. Quel est le foetus

Il y a beaucoup de plantes dans le monde avec des noms et des propriétés intéressants. La plupart d'entre eux sont exotiques pour nous. Un tel peut être appelé un arbre à pain. Déjà, du nom même, on voit clairement quels sont les fruits de la plante. Bien entendu, sur les branches, il ne faut pas cultiver de pains, de bagels et d’autres produits de boulangerie. Simplement, le goût des fruits ressemble au pain.

Il y a un arbre en Nouvelle-Guinée et en Océanie. En Europe, ils l'ont appris du navigateur Dumper. Il a dit que les indigènes utilisent des fruits qui ont un goût très similaire à celui du pain. Depuis que l'affaire a eu lieu pendant la traite des esclaves au 17ème siècle, les propriétaires des plantations ont cherché des moyens peu coûteux pour nourrir leurs esclaves. Un fait bien connu dans l'histoire est que le célèbre navire Bounty a été envoyé pour des semis. Cependant, la première expédition a échoué. Mais grâce à d’autres sociétés, l’usine est toujours arrivée dans les îles des Caraïbes. C'était la première tentative, certes ignoble, de nourrir les gens sans investir dans la production de grosses sommes d'argent.

Qu'est-ce qu'un arbre à pain


La plante appartient à la famille Tutov. Mais contrairement à eux, les baies sont beaucoup plus grandes et pas sucrées. La chair est utilisée comme pâte: le pain en est cuit. Bien que ce soit appelé pain, mais plus probablement, il semble que ce soit des pommes de terre au four. Ce qui est bien avec les fruits, c'est qu'ils sont le produit principal dans les pays où les céréales ne poussent pas. Les populations locales préparent des produits céréaliers pour une utilisation future. Le fait est que les biscuits peuvent être stockés pendant des années.

La plante est un habitant des pays tropicaux. Dans un autre climat, il ne pousse pas. Mais même ici, il a besoin de conditions favorables pour une croissance et une fructification rapides. En outre, en fonction des zones climatiques naturelles, il y aura un arbre avec des feuilles ou nu. La plante elle-même est à feuilles persistantes dans ses lieux d'origine. À d'autres endroits, où il a été importé, il peut périodiquement jeter le feuillage.

Les arbres sont majestueux avec une couronne tentaculaire. Les branches sont courtes et longues, mais avec une écorce lisse, comme un jeune bouleau. En plus de la douceur du tronc, il est rempli d'un jus collant de couleur laiteuse, jusqu'au fruit lui-même, alors qu'il n'est pas mûr. Le jus est aussi appelé latex. Ce représentant de la famille Tutov vit environ 70 ans et fructifie tout le temps.

Particularités selon lesquelles le fruit à pain est reconnu:

  1. Hauteur jusqu'à 26 mètres. Pendant un an, il pousse d'environ un demi mètre. Par conséquent, dans des conditions idéales, la croissance peut dépasser 30 mètres.
  2. L'extérieur ressemble à un chêne. Même l'écorce de couleur grisâtre rappelle un jeune représentant du chêne. Sur la photo c'est très clairement visible
  3. Sur une plante, il peut y avoir une variété de feuilles (pennées et entières).
  4. Les fruits ressemblent à un melon et poussent aux extrémités des branches.
  5. Augmentation du rendement Neuf mois d'affilée, vous pouvez récolter.

Les fruits de cet arbre pèsent de 3 à 4 kilogrammes avec un diamètre de 30 centimètres. Le processus de maturation est le suivant: le fruit vert commence à jaunir et devient jaune ou brun. À mesure que vous vieillissez, la chair à l'intérieur change également de couleur. À l'état mûr, la pulpe devient jaune ou beige. D'une plante par an à 700 fruits sont collectés.

Le régime de température idéal auquel un arbre à pain peut exister est de 0 à +40 degrés. Pour commencer à mûrir les fruits, la température devrait être de 20 à 40 degrés. En cas de gel et de sécheresse, le processus de croissance ralentit. Et cela signifie que la fructification ne sera pas la même, comme il se doit.

Une plante sauvage dans ses "melons" a plusieurs graines. Mais dans les semences cultivées.

Avantages et inconvénients de manger des fruits

  1. La chair du fruit contient beaucoup de fibres. Les fibres, comme on le sait, nettoient le corps, aident à éliminer les scories et le cholestérol et ont également un effet bénéfique sur le système digestif.
  2. La pression artérielle est normalisée.
  3. L'immunité est renforcée.
  4. Si vous mangez régulièrement la chair du fruit, vous pouvez réduire les risques de maladie cardiaque et de cancer du côlon.
  5. La chair est lubrifiée avec la chair pour améliorer ses propriétés protectrices. Et manger stimule les processus métaboliques qui régénèrent les cellules de la peau.
  6. Les racines sont traitées avec de la diarrhée. Un bouillon est préparé à partir des racines, qui se boivent, renforçant l'estomac.

En cuisine, la chair est utilisée sous forme bouillie, frite ou autre. À partir de la pulpe, préparez des salades, préparez des crêpes. En général, la pâte de pain aux baies est très diversifiée.

Le feuillage est alimenté par le bétail et le bois est utilisé pour fabriquer des meubles.

En ce qui concerne le mal, il n'y a qu'un seul inconvénient: l'intolérance du produit par l'organisme. Il n'y a pas d'autres contre-indications, même dans le cas de la consommation de pâte à l'état brut.

Faits intéressants

Les scientifiques ont découvert que pour la première fois dans leur pays natal, la Nouvelle-Guinée, un arbre à pain était apparu il y a 3500 ans. Plus tard, il a déménagé dans les îles de Polynésie et de Micronésie. Vers 300 ap. Les explorateurs polynésiens ont apporté les graines et les fruits de cette plante, ainsi que des bananes, des noix de coco et d'autres produits aux îles hawaïennes. Toutes ces plantes sont bien établies dans un nouvel endroit.

Et bien que les représentants de diverses îles du Pacifique sachent parfaitement ce que sont les fruits nutritifs, l’Atlantique était inconnu. Les Européens ont cherché à trouver leurs esclaves sur de nouvelles terres des aliments nutritifs pour accroître la productivité du travail. Une médaille d'or a même été instituée pour quiconque emmènerait la plante en Amérique.

Cela n'a réussi que pour le survivant de la rébellion sur le lieutenant "Bounty" Fletcher. Il a apporté les graines sur le navire "Providence" et a reçu la récompense promise. Ce qui est intéressant dans cette histoire, c'est que les esclaves, qui n'avaient rien à manger, ont refusé de manger de la nourriture nouvelle. Il a fallu près d'un demi-siècle avant que le Nouveau Monde reconnaisse la nouvelle nourriture et commence à manger.

Arbre à pain: une description de la plante et des conditions de croissance

Le Breadwood est une plante thermophile qui abrite les îles de l'océan Pacifique. L'arbre tire son nom de ses fruits: si vous faites cuire leur chair, vous obtiendrez un plat qui ressemble à un gâteau au pain.

Description de l'arbre à pain

  1. Il appartient à la famille des mûriers, l'espèce Arctoparous, comprend environ 60 variétés. Le pain, le jacquier, le marang, une pédale et quelques autres espèces sont des plantes comestibles très connues des tropiques.
  2. Les plantes sont cultivées pour le bois, les fruits ou les graines comestibles. Les espèces diffèrent par la forme du fruit et la longueur de la croissance.
  3. Latex de l'écorce d'un arbre utilisé pour la réparation des articles en céramique.
  4. Toutes les variétés peuvent être divisées en fruits sauvages, dont les fruits contiennent des graines et culturelles, dans les fruits desquelles il n'y a généralement pas de graines.
  5. En moyenne, le tronc atteint 20 à 35 m de hauteur. L'arbre est un peu comme un chêne. L'écorce est grise, lisse.
  6. L'espèce de la branche d'arbre diffère: certaines sont épaisses, avec des branches latérales dendritiques; d'autres - longs et fins, avec une petite quantité de verdure aux extrémités.
  7. Les feuilles de la plante sont également diverses - sur un arbre il y a des feuilles entières et divisées (plus jeunes) avec différents degrés de pubescence. Selon les conditions climatiques, le feuillage de l’arbre est à feuilles caduques ou à feuilles persistantes.

Distribution de l'arbre à pain

Le lieu de naissance de l'arbre à pain est la Nouvelle-Guinée, d'où les Polynésiens l'étendent plus tard aux îles d'Océanie. En Europe, il a été livré par William Demper au XVIIe siècle, après un tour du monde. À la fin du XVIIIe siècle, le pain devait être cultivé en Jamaïque afin de fournir de la nourriture rapide et satisfaisante aux esclaves jamaïcains affamés. Cependant, la première expédition pour le transport des semences a échoué.

Le 26 octobre 1788 sur l'île de Tahiti est arrivé le navire de Sa Majesté Royale - "Bounty", sur son plateau ont été chargés avec des milliers de plants et le navire est allé à l'île de la Jamaïque. Mais déjà le 28 avril 1789, sur le navire, il y avait une émeute due à un manque d'eau douce. En conséquence, le navire a été brûlé et les semis ont été jetés dans l'océan. Cependant, en 1793 les graines étaient déjà en Jamaïque, transportées par leur navire "Provence". Peu après la Jamaïque, des plantations sont apparues dans l'est de l'Inde.

À l'heure actuelle, différentes espèces peuvent être trouvées en Asie et dans le Pacifique tropicaux.

Description des fruits à pain

Le fruit de l'arbre à pain ressemble à un énorme litchi. Cultiver un ou des grappes sur les sommets des branches. Le fruit lui-même est énorme - le poids moyen est de 4 kg avec un diamètre de 30 cm.

Utilisez des fruits dans les sphères:

  • des médicaments;
  • cosmétologie;
  • industrie alimentaire.

Au fur et à mesure que les fruits mûrs du vert deviennent jaunes ou jaunes. Les fruits aigres sont durs, à chair blanche fibreuse et amylacée. Mûr au contraire - doux, la chair devient crème ou jaune, un goût sucré apparaît.

Le latex se trouve dans toutes les parties de l'arbre, il peut également être utilisé pour évaluer le degré de maturité du fœtus. Si la peau sort avec une goutte de ce jus, alors elle est mûre. Pour faciliter la collecte des fruits, les mains lors de l'assemblage lubrifient toute huile végétale. La maturation complète dure généralement de 4 à 8 mois.

Les fruits ont un effet thérapeutique dans un certain nombre de maladies. La fibre en eux régule l'activité du tractus gastro-intestinal, aide à la dysbiose, le météorisme, la constipation, a un effet absorbant sur l'organisme. Les produits de l'arbre à pain sont utiles pour améliorer l'immunité et normaliser le métabolisme.

A l'état desséché, la pâte peut être stockée pendant plusieurs années, mais la durée de conservation à l'état brut est d'environ un mois et demi. Par conséquent, à partir de la pulpe, fermenter une sorte de pâte. Des tranches enveloppées dans des feuilles de bananier, placées dans un récipient et enterrées dans le sol. Sous l'influence de la chaleur, le processus de fermentation commence, une masse ressemblant à de la pâte se forme.

  • frire;
  • souder
  • sécher;
  • bonbons dans le pot;
  • faire de la pâte sans gluten;
  • manger cru

Contient environ 80% d'amidon, 14% de sucre et 1% de graisse. En raison de cette quantité d’amidon, le goût de la pâte, sous quelque forme que ce soit, est similaire à celui de la pomme de terre. La structure ressemble plus à une banane. Il a une haute valeur énergétique - 103 kcal pour 100 g de produit.

Les fruits contiennent des substances nécessaires à l'organisme comme:

  • zinc - 17 mg;
  • calcium - 0,54 mg;
  • fer - 25 mg;
  • magnésium - 30 mg;
  • phosphore - 490 mg;
  • potassium - 2 mg;
  • sodium - 0,12 mg.

Les moyens de préparer le jacquier peuvent être vus dans la vidéo de Irine Vtelaru.

Conditions de croissance

L'arbre pousse très vite, il s'étend de 0,5 à 1 m par an pour continuer à vivre et nécessite un grand volume de sol. Les meilleures conditions climatiques sont les températures de 0 ° à + 40 °, avec une humidité moyenne.

La fuite peut continuer à se développer avec un manque d'humidité et entraîner une sécheresse pendant trois mois.

La reproduction

Seule la forme de plante sauvage peut se multiplier par graines. Dans les fruits de la variété cultivée des graines, il n'y a pas, donc l'élevage est possible par couches.

Arbre à pain en pleine croissance à la maison

Malgré son caractère exotique, une culture appropriée peut être pratiquée chez soi ou en serre.

Pour faire pousser un fruit à pain dans la pièce, il est souhaitable d'avoir GrowBox (growbox) - une armoire spéciale. Une telle conception créera des conditions idéales pour le semis. Fournir des germes conditions de serre peuvent être couverts avec un sac en plastique transparent. Les plants sont sans prétention et ne nécessitent pas beaucoup de soins avant que la plante ne commence à prendre racine.

Le jacquier est l'une des espèces les plus populaires pour la culture.

Pour le cultiver, vous aurez besoin de:

  • Graines de pains;
  • drainage en argile expansée;
  • pot d'un litre;
  • substrat de tourbe, sable et humus (2: 2: 1).

Atterrissage

L'ordre de planter la graine de fruit à pain:

  1. Retirez la graine du fœtus et mettez-la dans l'eau pendant une journée. Après cela, la plantation ne devrait pas être retardée longtemps, la graine perd sa germination un mois après son extraction.
  2. Humidifiez le sol et plongez-y les graines à une profondeur de 2-3 cm une à une dans la casserole et versez. Ne pas arroser abondamment, le sol doit être légèrement humide.
  3. Placer la plante dans un endroit à une température de + 27 °.
  4. Maintenir l'état du sol humide pendant 3-8 semaines.
  5. Après la remontée de la tige, il y aura 4 feuilles, ce qui signifie que les semis doivent être transplantés dans de plus grands pots avec une nouvelle amorce. L’essentiel est d’agir avec prudence pour ne pas endommager le système racinaire du futur arbre.

Entretien des arbres à pain

La prise en charge étendue comprend:

  1. Pollinisation Les insectes de jardin ne sont pas adaptés à ce rôle, car dans les conditions naturelles, la pollinisation est produite par les poissons. La pollinisation est effectuée manuellement. Les fleurs mâles sont des inflorescences-brosses. Ils s'épanouissent en premier. Les inflorescences femelles en forme de gros bourgeons deviennent éventuellement de gros fruits. Recueillir le pollen et l'appliquer aux fleurs mâles avec un pinceau.
  2. Arrosage régulier. Le sol doit toujours être maintenu dans un état humide mais non inondé.
  3. Coupe de cheveux En une demi-année, il est nécessaire de faire une coupe de cheveux afin de limiter le taux de croissance.

Galerie de photos

Photo de fruit à pain et ses fruits:

Vidéo

La chaîne "Intéressant dans le monde" a publié une vidéo contenant des informations sur l'arbre à pain.

D'Autres Publications Sur Les Plantes